Mons-Hainaut «libéré» à Ostende après le succès contre Limburg, le deuxième de rang

Avec 16 points et 9 rebonds, le Montois Spencer a fait le job.
Avec 16 points et 9 rebonds, le Montois Spencer a fait le job. - News

Mons-Hainaut 70

Limburg United 68

Q.T. : 21-15, 16-21, 23-11, 10-21

Mons : 21/38 à 2 pts, 5/17 à 3 pts, 13 lfs sur 18, 40 rbds, 18 ass, 15 fp. SMITH 2+8, Lambot 0+2, BARNES 15+5, Spencer 8+8, DURHAM 4+7, Cage 0+0, Mintogo 0+3, Mortant 0+0, Jean-Philippe, VAN CAENEGHEM 6+0, PENAVA 2+0

Limburg : 20/41 à 2 pts, 7/22 à 3 pts, 7 lfs sur 13, 30 rbds, 15 ass, 21fp. MELSON 8+7, Vanderhoydonck, Mitchell 0+0, Mukubu 7+5, Lesuisse, MARNEGRAVE 0+8, DEPUYDT 3+3, DEDROOG 0+0, Dammen 2+0, DESIRON 11+6, Huurman, Knapke 5+3

Lorsque les Limbourgeois sont parvenus à renverser une situation, un moment, sérieusement compromise (64-65 à la 38e alors que les Renards menaient 60-47 à la demi-heure), les lumières ne se sont pas éteintes à la diamonte mons.arena. « Nous n’avons pas abandonné », explique le T1 montois. « Nous sommes allés chercher les rebonds offensifs nécessaires (5 au dernier quart) pour faire douter l’adversaire. On l’avait déjà vu contre Louvain, il fallait du répondant pour gagner cette rencontre. Je suis bien entendu content de cette victoire. D’autant que Limburg a très bien défendu. Après 30 minutes relativement bien gérées, nous avons connu quelques petits problèmes. Le contrôle du rebond était très important. On a vu ce que cela a donné en fin de rencontre. Cela étant, je ne peux pas demander l’impossible à mes joueurs. Ils doivent apprendre en équipe de leurs erreurs et très vite les arrêter, tout en continuant à se motiver les uns les autres. »

Avec quatre points inscrits en huit minutes au dernier quart, les Renards ont facilité le retour aux affaires de l’adversaire. Les explications de Thierry Wilquin : « Lorsqu’Ostende a dix points d’avance, l’adversaire ne revient pas. Était-ce la peur de perdre ce match ? Toujours est-il que le plus important était d’aller chercher cette victoire. À domicile, nous n’avions pas le droit à l’erreur. Les gars ont eu le mérite d’y croire jusqu’au bout ».

Barnes (20 pts) était le meilleur homme sur le terrain

Au niveau des prestations individuelles, Barnes (20 pts) était le meilleur homme sur le terrain avec le Limbourgeois Desiron (17 pts). Spencer (16 pts et 9 rbds) a fait le job. On attendait beaucoup mieux de Smith (10 pts avec 0/5 à 3 pts). Pour le reste, Durham (6 rbds et 6 assists) est crédité d’un double chiffre alors que Lambot (9 minutes), Mortant (9), Penava (8) et Van Caeneghem (4) n’ont pas été beaucoup utilisés. On retiendra aussi un triple de Mintogo (3) important pour la suite. Quant au capitaine Justin Cage (30), on l’a surtout vu en défense pour annihiler les velléités offensives des Limbourgeois.

Place maintenant au déplacement de dimanche chez les Côtiers. Après deux matchs où ils ne pouvaient pas perdre, les Renards vont pouvoir se libérer complètement face aux champions de Belgique. « Nous n’avons rien à perdre et tout à gagner lors de cette rencontre », a ajouté le manager montois.

CHRISTIAN LAURENT

Aussi en Sport régional