Georges Gilkinet veut rendre les gares entièrement non-fumeurs à l’avenir

Georges Gilkinet veut rendre les gares entièrement non-fumeurs à l’avenir
Belga

Les autorités malinoises ont demandé à la société ferroviaire SNCB de rendre non-fumeurs non seulement les bâtiments des gares mais aussi les quais ainsi que les entrées et sorties. L’initiative ne vise pas à culpabiliser les fumeurs mais plutôt à permettre aux autres voyageurs de ne pas être incommodés par la fumée en restreignant cette pratique à des zones clairement désignées à cet effet. Malines entend en outre clarifier la règle concernant les quais en plein air. Actuellement, il est interdit de fumer dans les bâtiments des gares et sur les quais couverts.

La SNCB s’est dite favorable à l’initiative de Malines, qui propose ses deux gares pour l’organisation d’un projet pilote de quais et gares non-fumeurs à l’échelle nationale. « Comme en France et aux Pays-Bas, nous voulons aussi nous diriger vers des gares et quais sans fumée », a-t-elle déclaré. Toutefois, il faut d’abord modifier la loi pour que l’interdiction de fumer puisse également être appliquée sur les plateformes en plein air, a rappelé la société de chemins de fer belge.

« Je demanderai à mon équipe d’étudier les ajustements nécessaires à la loi », a rebondi Georges Gilkinet, voyant dans l’initiative de ce projet pilote une « belle proposition ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Malines (prov. d'Anvers)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique