NBA: les Lakers, champions en titre, éliminés dès le 1er tour des play-offs (vidéo)

Vidéo
AFP
AFP

Courageux mais impuissants, à l’image de LeBron James orphelin d’Anthony Davis blessé, les Lakers ont été sortis dès le 1er tour des play-offs, battus (113-100) au match N.6 par Phoenix qui affrontera Denver, tombeur de Portland, en demi-finale à l’Ouest.

C’est la cinquième fois dans l’histoire de la ligue qu’un champion en titre prend la porte à ce stade de la saison d’après. San Antonio avait par deux fois subi cet échec (2000, 2015), tout comme Miami en 2007 et Dallas en 2012.

James, lui, n’avait jamais encore connu d’élimination au 1er tour d’une phase finale. La dernière fois qu’il avait été écarté par une équipe de sa propre conférence remonte à 2010, en demi-finale de l’Est perdue avec Cleveland contre Boston.

A l’époque, cela avait eu pour conséquence de le voir quitter son Ohio de coeur pour rebondir à Miami, avec deux titres à la clé. Il est très peu probable que cette contre-performance soit suivie des mêmes effets, car il est lié aux Lakers jusqu’en 2023, mais la frustration est immense de finir cette saison où rien d’autre qu’un « back-to-back » (doublé) semblait promis à L.A. Jusqu’à ce que les blessures s’en mêlent.

Les trois mois d’absence cumulés d’Anthony Davis (tendon d’Achille) et du « King » (cheville) au printemps, avaient déjà provoqué la chute des Lakers de la 2e à la 7e place de barragiste. La douleur à l’aine du premier, contractée au match N.4 aura été celle de trop.

Booker intenable

L’ailier a bien tenté de jouer, mais la douleur a été insurmontable et il n’a tenu que cinq minutes sur le parquet. Accablée, son équipe a alors pris une énorme grêle au 1er quart-temps (36-14), encaissant dix shoots à trois points, donc six par le seul Devin Booker intenable (47 pts au final, 11 rbds).

L’avance des Suns a ainsi culminé à 29 unités en première période, mais L.A. ne pouvait se faire humilier devant son public du Staples Center, comme cela avait été le cas 48 heures plus tôt à Phoenix (115-85).

Et sa réaction d’orgueil, impulsée par James (29 pts, 9 rbds, 7 passes) fut admirable, puisqu’il a recollé à dix longueurs au 4e quart-temps. Moment auquel Chris Paul (8 pts, 12 passes), pourtant lui aussi diminué (épaule), s’est chargé de refroidir la cocotte minute californienne avec deux tirs importants, qui ont rassuré des Suns soudain devenus de petits écoliers face à l’adversité grandissante.

« Nous savions que nous n’arriverions pas là où nous voulons aller, sans leur passer par-dessus, et il se trouve que c’était au premier tour. C’était difficile jusqu’au bout. Personnellement, j’ai travaillé toute ma vie pour ce moment, alors ce n’était pas le moment de m’en priver », a commenté Booker.

Aussi en NBA