Toute la Belgique de nouveau fortement touchée par de violents orages (vidéos)

Vidéos

Si vous êtes témoin d’incidents, vous pouvez nous envoyer vos vidéos ou photos via notre bouton alertez-nous.

Bruxelles

FVH

En lien avec la violente averse accompagnée de grêle de vendredi après-midi, une cinquantaine d’interventions avaient été clôturées et une vingtaine étaient encore en cours vers 17h00, a indiqué le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw. Plus de 300 appels sont encore en attente. Aucun accident grave n’a été signalé.

Après les orages qui ont frappé la capitale en milieu d’après-midi vendredi, les tunnels Porte de Hal, Vleurgat et Stéphanie sont inondés et fermés, indique sur Twitter Bruxelles Mobilité.

Vers 17H43, les tunnels Porte de Hal et Stéphanie, qui avaient été fermés dans les deux sens en raison d’inondations vendredi après-midi, sont rouverts à la circulation, indique sur Twitter Bruxelles Mobilité en fin d’après-midi. Le tunnel Vleurgat est toujours fermé en direction de La Cambre.

De l’eau s’est infiltrée à l’intérieur du palais de justice de Bruxelles, vendredi après-midi, à la suite d’un important orage survenu vers 15h00. Des quantités impressionnantes d’eau se sont répandues au premier étage du bâtiment, depuis la toiture. Des morceaux de plafond et de mur ont cédé sous la pression de l’eau, se sont détachées et se sont écrasés sur le sol. Personne n’a été blessé.

Des inondations se sont aussi produites au sous-sol du palais de justice, selon plusieurs sources parmi le personnel judiciaire.

Ces dernières années, de nombreux dégâts des eaux ont déjà fortement abîmé l’infrastructure intérieure du palais de justice de Bruxelles. En juillet 2019, de l’eau a ruisselé en grande quantité le long d’un mur donnant dans la salle des pas perdus. Depuis lors, cette zone est fermée par des barrières Nadar, compte tenu des risques d’effondrement de morceaux de plafond et de mur.

En septembre 2018, un plafond s’était en partie écroulé dans les locaux du greffe de la Cour de Cassation, en raison d’infiltrations d’eau encore.

Tournai

Des orages suivis de pluies torrentielles se sont abattus vendredi en fin d’après-midi sur la Wallonie picarde. Les régions de Tournai et de Péruwelz ont été essentiellement touchées. Les pompiers étaient déjà intervenus une septantaine de fois à 18h30.

Plusieurs orages ont éclaté vendredi, peu après 17h00, en Wallonie picarde. Les coups de tonnerre ont été suivis par des pluies diluviennes et des vents violents. Une vaste zone regroupant les villes de Tournai, Antoing et Péruwelz a été particulièrement touchée par ces violentes intempéries.

La foudre est notamment tombée, vers 17h15, sur la toiture d’une habitation de la Neuve Chaussée à Péruwelz. Le toit s’est embrasé et les dégâts sont conséquents.

Ces orages ont duré une bonne demi-heure. Selon le dispatching de la zone de secours, les pompiers sont intervenus à une septantaine de reprises pour des rues et des caves inondées. Quelques câbles sont également tombés au sol. On ne déplore ni accident, ni blessé dans la zone de Wallonie picarde. Les interventions sont toujours en cours

Charleroi

Le carrefour de la chaussée de Courcelles est inondé suite à l'orage La circulation est très difficile, nous alerte un lecteur. Plusieurs zones de Charleroi et sa région ont été durement frappées par l’orage. Très vite, une importante quantité d’eau a rendu certaines routes impraticables.

FVH

FVH

C’était annoncé: après plusieurs belles journées ensoleillées, l’orage était attendu. S’il a pris un peu de retard, il n’a pas manqué de frapper la région ce vendredi en début de soirée.

À Gozée, sur la chaussée de Marchienne, à hauteur du magasin Trafic, la route a été recouverte d’environ 40 centimètres d’eau. Plusieurs commerces ont d’ailleurs été inondés en seulement quelques minutes. Dès lors, la police locale Germinalt (Gerpinnes, Montigny-le-Tilleul, Ham-sur-Heure-Nalinnes et Thuin) s’est rendue sur place afin de bloquer la circulation.

Mons

L’orage est passé sur la région de Mons-Borinage ce vendredi en début d’après-midi, causant quelques dégats, principalement des rues inondées. Soyez vigilants, ce n’est pas fini: des orages sont encore attendus en fin de journée.

A Lens.
A Lens. - Facebook

M.H.

Namur

Les pompiers de la zone NAGE (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) ont été appelés pour une centaine d’interventions mercredi en raison des fortes précipitations, ont-ils indiqué en fin de soirée à Belga.

De fortes pluies accompagnées parfois de grêle sont tombées entre 18h30 et 22h00.

Les appels à la zone de secours concernaient principalement des coulées de boue, des routes inondées ou encore des caves sous eau.

La foudre s’est également abattue sur l’enseigne lumineuse d’un restaurant à Leuze, dans la commune d’Eghezée. Il n’y a pas eu de blessé mais les techniciens d’Ores ont dû intervenir pour rétablir le courant. La chaussée de Namur a également dû être fermée et une déviation mise en place.

Seul le territoire d’Andenne semble avoir été épargné, au contraire de Namur, Gembloux et Eghezée, ont encore précisé les pompiers.

Luxembourg

Les pompiers de Saint-Hubert et de Marche sont intervenus à Bande (Nassogne) ce vendredi après-midi. Plusieurs rues ont été inondées suite à un orage.

L’eau a envahi soudainement certaines rues du village de Bande.
L’eau a envahi soudainement certaines rues du village de Bande. - SP

Les intempéries qui se sont abattues vendredi après-midi sur la commune de Nassogne ont entraîné l’évacuation d’une crèche dans le village de Bande. L’eau s’est infiltrée dans les plafonds et au niveau du sol. Aucun blessé n’est à déplorer. Une vingtaine d’enfants ont dû être évacués d’urgence. L’abondance et l’intensité des précipitations ont provoqué des infiltrations d’eau dans les plafonds, occasionnant des chutes de plaques par endroit. «Des plaques sont tombées dans le hall d’entrée notamment. Aucune d’entre elles n’est tombée dans l’espace crèche où sont accueillis les enfants, mais elles ont absorbé l’humidité», explique Claire Mossay, directrice de l’établissement.

Dinant

Les intempéries de ce vendredi après-midi ont provoqué d’importants écoulements d’eau et de boue rue St-Jacques et rue du Pont d’Amour, notamment, à Dinant, indiquent les pompiers.

La rue Saint-Jacques, à Dinant, recouverte de boue.
La rue Saint-Jacques, à Dinant, recouverte de boue. - FB Info Radars Namur-Luxembourg

« La circulation rue St-Jacques a dû être interrompue et peut partiellement reprendre », commente peut avant 17h le porte-parole de la zone Dinaphi Patrice Liétard. À « Dinant et Yvoir, les écoulements s’estompent doucement. Après, il faudra procéder au nettoyage », termine-t-il. « Il y a eu de l’eau en trop grande quantité pour les avaloirs avec pour conséquence un peu d’eau dans quelques caves », précise le bourgmestre Axel Tixhon.

Brabant Wallon

Plusieurs dizaines d’appels à l’aide ont été enregistrées, dans la nuit de mercredi à jeudi, par la zone de secours du Brabant wallon, a-t-on appris auprès des pompiers. Des inondations de voiries, de caves et d’habitations ont été constatées après le passage des orages dans la province. Seule la région de Nivelles semble avoir été épargnée.

Mercredi déjà, Oisquercq a eu les pieds dans la boue.
Mercredi déjà, Oisquercq a eu les pieds dans la boue. - D.R.

Quelque 80 interventions avaient été notifiées, jeudi matin peu avant 8h00, aux pompiers brabançons des différents postes de la zone. Une vingtaine restait alors en suspens.

Les entités de Chastre, Ottignies/Louvain-la-Neuve, Tubize ou encore Wavre ont été particulièrement concernées. Dans les rues du Tilleul à Chastre et du Canal à Oisquercq (Tubize), d’importantes inondations ont notamment été observées.

D.R.

De plus, la circulation ferroviaire a été interrompue vendredi après-midi en gare de Braine-le-Comte en raison des violents orages qui touchaient la région du Centre. Des parties de plafonnage ainsi que des lattes en fer des marquises de la gare se sont effondrées sous les rafales de vent et la pluie, a indiqué Infrabel. Les éléments sont tombés sur les quais 1, 4 et 5 ainsi que sur les voies. L’indicent n’aurait pas fait de victime.

Les lignes concernées par l’interruption du trafic sont la ligne 96 entre Bruxelles et Mons et la ligne 117 entre Braine-le-Comte et Luttre. La SNCB a mis en place un système de navettes de bus vers Tubize, Soignies et Ecaussinnes.

Infrabel a indiqué que le trafic pourrait être rétabli vers 17 ou 18 heures.

Région liègeoise

Les communes de Spa et Malmedy, entre autres, ont connu un déluge ce vendredi après-midi. Des trombes d’eau ont noyé la cité thermale, tandis que des grêlons se sont abattus sur Malmedy.

Du coté de Fize aussi, les vidéos sont impressionnantes.

A Tihange aussi :

En Flandre

Le constat est le même pour toute la Belgique.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune (nouveaux cas, incidence et vaccination)

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique