Aéroport de Charleroi: une réunion d’information pour première action

Aéroport de Charleroi: une réunion d’information pour première action

Cette action a pris la forme d’une réunion d’information, pendant laquelle le travail a été suspendu. Conditions sanitaires oblige, le personnel de l’aéroport s’est réuni à l’extérieur du terminal, avec masque.

Michel Gretzer, pour la CSC-Transcom, et Ivan Del Percio, le nouveau secrétaire permanent de la FGTB, ont retracé le fil de ces derniers mois. Les syndicalistes pointent un manque de communication avec la direction. Malgré leurs demandes répétées, les rencontres sont restées rares. Mais les déclarations et les « pistes » évoquées par les responsables de l’aéroport, elles, se sont multipliées dénoncent-ils en substance. Il est question ici de suppressions des primes liées au week-end, de CCT qui seraient dénoncées, de flexibilité élargie, etc. « Tout cela, sans même nous rencontrer. C’est une insulte faite aux travailleurs », tonne Michel Gretzer de la CSC-Transcom. « On entend que la relance sera difficile, mais elle ne se fera pas à n’importe quel prix », avertir le front commun syndical, venu chercher un mandat auprès des travailleurs.

Hier, en fin d’après-midi, les organisations syndicales avaient rendez-vous chez le ministre Crucke, en charge de la politique aéroportuaire wallonne. Pour évoquer le plan de relance de l’aéroport.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Charleroi (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en CHARLEROI ET SA REGION