Euro de basket: les Belgian Cats battent la Turquie et vont en quarts de finale

Belga
Belga

La Belgique s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro de basket féminin dimanche à la Rhenus Arena de Strasbourg à l’issue de la 3e et dernière journée de la phase de poules dans le groupe C. Les Belgian Cats se sont en effet imposées de justesse face à la Turquie 61-63 (mi-temps : 31-41).

À midi, la Slovénie avait ouvert la voie en écartant la Bosnie-Herzégovine (91-81) laissant l’espoir d’une issue rêvée par les Belgian Cats. Au classement, les Belges terminent premières de leur groupe, à l’average (+20), devant la Bosnie, 2e (+5), et la Slovénie (-25), 3e. Elles joueront les quarts de finale mercredi à Strasbourg face à un adversaire issu d’un barrage entre la Slovénie et le perdant de France/Russie plus tard dans la soirée. La Turquie, bredouille, est éliminée.

Se concentrant astucieusement sur le « big three » (Meesseman, Allemand, Kim Mestdagh), la Turquie freinait l’élan des Belges en début de match (15-16), qui devaient miser sur Kyara Linskens et Antonia Delaere bénéficiant de plus d’espaces. Il a fallu un quart-temps pour que cela soit compris par les intéressées. L’écart s’est alors creusé une première fois de 17-18 à 19-28. La Turquie s’est accrochée encore avec Bilgic (25-28 au quart d’heure) et Hollingsworth (31-37, 19e), mais Hanne Mestdagh sortait de sa boîte et alignait une fois encore trois paniers à longue distance. À la pause, et à l’usure, la Belgique menait de dix unités (31-41).

Dès la reprise, Kim Mestdagh était comptée à 3 fautes, mais grâce ensuite à une défense plus dure, la machine des Belgian Cats se lançait et l’écart allait croître à quatorze unités : 35-49 à la 25e. Un 0-6 concédé forçait Philip Mestdagh, pour son 80e match comme sélectionneur national, au temps mort. « Si on n’accélère pas le jeu, demain on est dans le train », prévenait le Flandrien. Ce fut même 45-51 à la demi-heure.

La dernière ligne droite était tendue, la Turquie recollant à 53-55 (33e) s’accrochait tant et plus, au propre comme au figuré. La première bombe de Kim Mestdagh donnait une légère brise à 5 minutes du terme (53-59), mais à 58-61 à 2 : 18 du terme, rien n’était encore joué. Emma Meesseman faisait 58-63, mais deux lay-ups faciles de suite en contre manqués faisaient remonter les doutes : 60-63 à 75 secondes du coup de sifflet final. À 10 secondes du terme, la Turquie s’offrait une possession. La faute intelligente de Julie Allemand renvoyait les Turques sur la ligne des lancers (61-63). Le dernier ballon des Belgian Cats avec 7.4 à jouer ne donnait rien mais la Belgique filait en quarts de finale.

La Belgique est aussi déjà assurée de rejoindre Valence pour la phase finale. Soit en tant que demi-finalistes soit pour tenter d’accrocher une place dans le top 6, synonyme de billet pour l’un des tournois de qualifications en vue de la Coupe du monde 2022 en Australie (du 22 septembre au 1er octobre).

Aussi en Basket