Mouscron franchit la barre des 50.000 vaccins, journée portes ouvertes vendredi

Brigitte Aubert a salué Samuel, qui a reçu la 50.000e dose à Mouscron.
Brigitte Aubert a salué Samuel, qui a reçu la 50.000e dose à Mouscron. - J.-M.MA.

Des doses en suffisance, des lignes bien fréquentées, et une belle efficacité de la part des équipes en place : la vaccination a connu un sérieux coup d’accélérateur ces dernières semaines à Mouscron, et la gentillesse du personnel sur place fait l’unanimité, ce qui ne gâche rien.

Le 50.000e vaccin d’une campagne commencée voici trois mois quasiment jour pour jour vient d’ailleurs d’être administré à Samuel, un Mouscronnois dont le handicap physique n’a pas empêché de venir recevoir sa 2e dose.

« Nous nous souvenons de la première phase qui a concerné l’hôpital et son personnel soignant – avec un grand S –, rapidement suivie de celle dans les homes pour personnes âgées et nos 11 maisons de repos avant l’ouverture du centre », pointait, pour l’occasion, Brigitte Aubert.

« Trois mois après l’ouverture du centre, nous nous réjouissons de franchir la barre des 50.000 doses au Centr’Expo. Un chiffre qui compte donc les premières et des deuxièmes injections, ainsi qu’une partie de citoyens non-mouscronnois, puisque chacun est libre de choisir un centre de sa région, et qu’au début nous avons compté des visiteurs en provenance de Comines, Frasnes ou Ath… Mais nous faisons partie des bons élèves en la matière, les statistiques en attestent, et l’absence d’admission Covid au CHM depuis 22 jours (à la date de vendredi dernier) également ! »

Samuel, la 50.000e dose

86% des +65 ans et 60% des +18 ans ont au moins reçu une dose dans la cité des Hurlus.

Samuel, lui, était à la fois surpris d’être « le 50.000e  » et ravi d’être vacciné avant son départ en vacances.

Un petit assortiment de gâteaux était venu récompenser les «   vaccinés   » présents à ses côtés, ainsi que le personnel (Ville, bénévoles, infirmiers, sécurité…) qui gère le centre au quotidien, et dont la bourgmestre a souligné le travail.

« Tous ces chiffres s’approchent du seuil qui permet d’envisager la vie sans le port du masque en rue (et uniquement en rue, puisque le Codeco ne s’est pas encore prononcé sur les autres circonstances)  » rappelait Brigitte Aubert. « Aujourd’hui, notre taux d’incidence à Mouscron est de 32 sur 100.000 habitants, sachant qu’en novembre nous avons connu un pic à 3.500 sur 100.000 habitants   !   »

Responsable du centre mousrconnois, le D r Delecluse se réjouissait aussi de constater que «   seules cinq personnes sont encore hospitalisées pour cause de Covid à Mouscron, mais en revalidation, pas en soins intensifs. Le taux de positivité chez nous est actuellement de 1   %, alors qu’on a connu les 15,3   %   ».

Sans rendez-vous ce vendredi

Sous la houlette du Dr Delecluse et des autorités communales, le Centr’Expo organisera une journée « portes ouvertes » dès ce vendredi 25 juin !

« Tout citoyen de plus de 16 ans vivant sur notre territoire de vaccination (NDLR : l’idée est de privilégier le Grand-Mouscron, mais c’est donc ouvert à toute la Wapi) pourra se présenter au Centr’Expo, sans rendez-vous ni convocation, mais avec sa carte d’identité, entre 9h et 19h ce vendredi 25 juin », précisait Brigitte Aubert.

« Nous possédons un stock suffisant de vaccins, et une nouvelle ligne sera ouverte pour l’occasion avec, donc, la possibilité de 30 doses supplémentaires par heure. Le Pfizer sera administré aux personnes à partir de 16 ans, avec une deuxième dose d’ores et déjà programmée au 30 juillet ! Les personnes de 41 ans et plus pourront recevoir le Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu’une seule dose. Cela permettra à de nombreuses personnes de se faire vacciner avant de partir en vacances, mais aussi à des jeunes qui, entre leurs examens et leur futur départ en camp par exemple, trépignent d’impatience à l’idée de se faire vacciner. Nous devons continuer à inciter nos jeunes à venir. »

À noter que pour tout renseignement, vous pouvez contacter l’administration communale au 0800/11.755. « Et pour les personnes âgées qui souhaitent se procurer leur certificat de vaccination mais qui ne maîtrisent pas forcément l’outil sur smartphone, il est aussi possible de demander aux affaires sociales de l’imprimer », concluait la bourgmestre.

D’autres journées «   portes ouvertes   » pourraient voir le jour cet été, de manière hebdomadaire, dans toute la Wallonie.

Aussi en L'ACTU DE MOUSCRON