Trois ans requis pour des vols commis durant une permission de sortie à Beauraing

Il a volé des bouteilles de vin et de liqueur, une tablette, un gsm et une voiture.
Il a volé des bouteilles de vin et de liqueur, une tablette, un gsm et une voiture. - ILLU/D.C.

Trois ans de prison ont été requis, mercredi sur opposition par le parquet de Namur, à l’encontre d’un homme poursuivi pour avoir commis quatre vols dans des habitations de Beauraing le 9 février 2019 alors qu’il bénéficiait d’une permission de sortie de la prison d’Ittre où il était emprisonné.

Il a notamment volé des bouteilles de vin et de liqueur, une tablette, un gsm et une voiture avec laquelle il est parti dans une habitation. Trois autres maisons ont été visitées.

Il en reconnaît un

Le prévenu reconnaît un de ces vols mais conteste les deux autres, malgré le fait que le même modus operandi a été utilisé, à savoir qu’il cherchait des portes non verrouillées, et que tous les vols ont été commis le même jour. « Je bénéficiais d’une permission de sortie de 36 heures et je suis allé voir ma fille, malade. Je l’avais prise à cette date-là car on devait toucher les allocations familiales de notre fille, ce qui m’aurait permis d’acheter du carburant pour retourner à la prison. Mais il y a eu un souci dans ces paiements. Je n’avais pas d’argent, alors j’ai commis les faits », reconnaît-il.

Le prévenu a déjà été condamné à de nombreuses peines par les tribunaux et ne sortira pas de prison avant, au mieux, 2029. Le dossier a été mis en continuation au 5 août pour déposer un jugement du tribunal correctionnel de Carcassonne qui l’a condamné, en novembre 2020, à un an de prison pour des faits similaires. La défense plaide l’absorption.

BELGA

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers