La Région bruxelloise et la SNCB concluent un accord pour rénover le Pont du Jubilé

Pont du Jubilé.
Pont du Jubilé. - D.R.

Urban.brussels, le service régional de l’urbanisme, gérera et financera la rénovation en collaboration avec la SNCB. Urban.brussels et la SNCB assumeront chacun une moitié des coûts de rénovation. Ceux-ci s’élèvent à un total de 8 millions d’euros. Une fois le pont rénové, il sera transféré à la Région bruxelloise pour un euro symbolique. Bruxelles Mobilité prendra en charge son entretien à partir de son entrée en service et également sa gestion à compter du transfert.

«   Le Pont du Jubilé est un monument classé et fait partie du patrimoine bruxellois. Bruxelles Mobilité prendra sa responsabilité et assurera son entretien. Nous garantissons ainsi également la sécurité des cyclistes et des piétons qui souhaitent profiter du superbe parc situé sous le pont   », poursuit Elke Van den Brandt (Groen), ministre de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Le Pont du Jubilé, initialement baptisé « Pont Monumental », a été construit en 1904 par la société nationale des chemins de fer à l’occasion de l’aménagement du boulevard du Jubilé et du boulevard Émile Bockstael pour enjamber la ligne ferroviaire en provenance de Tour et Taxis. Le pont a été classé comme monument par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale en 2007.

« L’état de délabrement du Pont du Jubilé fait peine à voir. Nous lui rendrons son statut de bijou architectural qui était le sien. Il deviendra une nouvelle attraction du site de Tour & Taxis. Je remercie Madame Dutordoir et la SNCB pour leur collaboration constructive. Ensemble, nous avons pu enfin venir à bout de ce dossier épineux qui traînait depuis des années  », déclare Pascal Smet (Vooruit), secrétaire d’État bruxellois à l’Urbanisme et au Patrimoine.

D’une portée moyenne de 41 m, le pont repose sur deux culées et plusieurs piliers polygonaux en pierre bleue. De part et d’autre sont implantées des colonnes monumentales en granit poli avec socle et sommet en pierre bleue. Elles portaient autrefois des lanternes en fer forgé de style Art nouveau. Un garde-corps métallique remplace actuellement l’ancienne balustrade ouvragée en fer forgé décorée de motifs Art nouveau. Une solution moderne adaptée au pont sera recherchée dans le cadre d’une collaboration.

« La SNCB se réjouit de cet accord avec la Région de Bruxelles-Capitale visant à donner au Pont du Jubilé sa place dans le patrimoine de la capitale. Ce pont ferroviaire est en effet un hommage au rôle joué par la SNCB depuis plus d’un siècle pour la mobilité dans la capitale et qui se traduit aujourd’hui par une offre de transport durable et de qualité », conclut Patrice Couchard, directeur général Stations de la SNCB.

Les voies ferrées du site de Tour & Taxis ont été retirées en 2001 et le terrain situé sous le pont a été vendu en 2008. Le terrain situé sous le pont fait aujourd’hui partie d’un parc tout en longueur s’étendant de l’avenue du Port jusqu’à la place Émile Bockstael.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Bruxelles-Capitale
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES