Décrue, sauvetages, eau, électricité: le point complet dans les communes liégeoises

Photos
Décrue, sauvetages, eau, électricité: le point complet dans les communes liégeoises

► Update 16h30 : 19 décès et 20 disparus en province de Liège

Le parquet de Liège vient de faire un premier bilan des inondations meurtrières sur l’ensemble de la province de Liège : 19 personnes sont décédées et 20 autres sont portées disparues.

Suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la province de Liège, de nombreux quartiers ont été inondés, piégeant les habitants réfugiés dans les étages de leurs habitations.

Le parquet de Liège vient de faire un premier bilan de la catastrophe naturelle. « Dix-neuf personnes ont été retrouvées sans vie », indique Gilles de Villers Grand Champs, procureur du Roi f.f. « Quatre corps étaient non-identifiés et l’ont finalement été grâce à l’intervention du DVI. À l’heure actuelle, 20 personnes sont toujours portées disparues. »

Eau

Beaucoup de rumeurs mais il n’y a PAS de problème d’eau non-potable en région liégeoise. Les seuls secteurs touchés sont Huy et Marchin.

Electricité

« Au niveau du réseau d’électricité, nous étions hier à 379 cabines hors tension », indique Resa. « Durant la nuit et ce matin, 90 ont pu être relancées , il reste 289 cabines hors tension ce qui correspond à un peu plus de 20.000 ménages sans électricité pour l’instant. »

Pour rappel, les cabines en contact avec l’eau se mettent hors tension pour la sécurité de la population et pour protéger le réseau extrêmement mis à mal par cette catastrophe sans précédent.

« A ce jour, le poste haute tension d’Elia de Pepinster est également toujours sinistré, même si la décrue s’amorce. Elia procèdera à la mise en place d’installations provisoires durant plusieurs jours en collaboration étroite avec nos équipes. Ce poste haute tension concerne l’alimentation des communes de Pepinster, Trooz, Aywaille, Olne et Sprimont. Dans ces communes, l’approvisionnement en électricité est fortement perturbé. »

Au-delà, la plupart des communes localisées dans la vallée de la Vesdre, de l’Ourthe et de l’Amblève sont aussi en partie sans électricité essentiellement Tilff, Esneux, Chaudfontaine, Comblain, Chênée, Angleur. Nous nous efforçons néanmoins de trouver des solutions ponctuelles au fur et à mesure de l’évolution de la situation et rétablissons le courant partout où c’est possible de le faire, cabine après cabine. Les groupes électrogènes sont réquisitionnés pour reconstruire le réseau. « Cependant, nous ne pouvons garantir un retour à la normale avant plusieurs jours. »

« Nous conseillons fortement aux personnes lourdement sinistrées qui reprennent possession de leur maison de ne pas tenter de relancer leurs installations électriques sans l’aval d’un électricien ou d’un organisme agréé. »

Gaz

Au niveau du réseau gazier, la conduite emportée par les eaux à Chênée ne pourra être réparée avant plusieurs jours et la décrue complète. Ainsi les communes et villages de Chaudfontaine, Trooz, Fraipont, Nessonvaux, Tilff et Embourg ne sont toujours pas alimentées en gaz. Il est impossible à l’heure actuelle d’estimer le délai de rétablissement. De plus, par mesure de sécurité, RESA devra passer dans chaque foyer avant de relancer l’installation au gaz en toute sécurité.

RESA met toutes ses forces au service des citoyens pour rétablir dès que possible l’énergie dans leur foyer, malgré les énormes difficultés liées à la situation catastrophique qui touche notre région. De façon générale, l’ampleur des dégâts sur nos installations ne pourra être complètement mesurée qu’après la décrue et il est à craindre que de nombreux et importants travaux de remise en état des réseaux soient nécessaires et indispensables.

Nous tenons à nouveau à adresser tous nos encouragements à la population lourdement touchée, aux services de secours communaux et provinciaux ainsi qu’à nos agents qui sont sur le front 24h/24.

► Le point dans les communes sinistrées

Trooz

L’eau s’est retirée des grands axes au cours de la nuit et ce jeudi matin. Le spectacle est affreux, notamment dans le quartier de La Brouck qui a été durement touché. « Nous avons découvert deux personnes âgées décédées dans leur habitation à La Brouck. Plusieurs personnes sont également portées disparues, mais il est possible qu’elles se soient réfugiées chez des voisins », explique le bourgmestre, Fabien Beltran.

Ce qui porte le nombre de victimes confirmées, à Trooz, à trois personnes. Celle ayant découverte sans vie dans un champ à l’entrée de la localité.

« Les personnes qui le souhaitaient ont toutes pu être sauvées durant la nuit. Des routes et des voiries entières ont disparu en raison de la montée des eaux et nous essayons de faire de notre mieux, alors que nous manquons de matériel. Ce qui est certain, c’est qu’il nous faudra des mois et des années pour nous en remettre », a déploré Fabien Beltran.

Chaudfontaine

Les eaux se sont également retirées dans la plupart des quartiers. Là aussi, le spectacle est plus que désolant, notamment à Vaux-sous-Chèvremont.

Du côté de Chaudfontaine, on poursuit les évacuations. « La situation s’améliore en ce sens que le niveau de la Vesdre a sensiblement baissé. Nous avons donc lancé les premières opérations de déblayage et de nettoyage », commente le bourgmestre Daniel Bacquelaine.

Mais la situation est encore compliquée : « Embourg est encore privé de courant depuis plus de 48h et le sera pour un moment encore car l’eau doit évacuer les cabines hors tension, puis il faut les sécher et les réparer. Un groupe électrogène a toutefois été placé à l’administration communale, car nous allons y redéplacer le centre de crise. »

► Trois décès

Au niveau des victimes, il y a donc eu deux corps sans vie découverts sur la commune, l’un au Quadrilatère de la Rochette, l’autre rue Emile Vandervelde. On déplore également le décès d’une personne au sein du centre de secours à l’Espace Beaufays, « mais nous ne savons pas de quoi exactement pour le moment, un médecin est venu constater le décès ».

Le centre d’hébergement situé Voie de l’Air Pur a atteint sa pleine capacité durant la nuit de jeudi à vendredi, car les évacués de La Brouck, à Trooz, y étaient aussi amenés. « L’élan de solidarité est extraordinaire. Que ce soit au niveau des bénévoles, des aides alimentaires ou vestimentaires, mais aussi des personnes qui ont proposé des logements. »

Liège

► Chênée

Chênée, dans la continuité de la vallée de la Vesdre, a été également fortement touchée. L’heure est au nettoyage. Les dégâts sont énormes...

Des photos de ce vendredi matin :

► Angleur

Les habitants d’Angleur ont été évacués ce jeudi dans l’après-midi. Plusieurs rues sont malheureusement toujours inondées.

► Liège-ville

La ville de Liège était en alerte. Mais bonne nouvelle : le pic de la montée des eaux de la Meuse a été atteint tôt ce matin « et la décrue peut commencer. Mais elle sera lente, il faudra compter plusieurs jours ».

Et ça ne veut pas dire que tout va pour le mieux non plus : « Les eaux restent très dangereuses, le niveau est élevé, le fleuve charrie quantité de déchets et certaines berges sont fragilisées », indique la porte-parole des Voies hydrauliques de Wallonie. Si la décrue pour les rivières est plus rapide et peut ne prendre que quelques heures, celle des fleuves prend plusieurs jours. Il faudra rester très prudent. »

En attendant, les eaux de la Meuse ont encore bien monté. Si hier soir on ne constatait que quelques débordements du côté du quai de Maastricht, ce matin, c’est avec un parc de la Boverie inondé qu’il fallait compter.

Basse-Meuse

La nuit a été longue sur Oupeye et Visé où plus de 4.000 personnes qui habitent le long de la Meuse et du Canal Albert ont dû être évacuées hier, en raison de la montée dangereuse des eaux. Hier soir, on craignait vraiment le pire avec notamment un risque d’effondrement des berges de la Meuse à hauteur du Mosa, à Hermalle-sous-Argenteau. En plus d’effleurer le haut de ces berges, l’eau s’infiltrait dangereusement entre les joints.

Finalement, bonne nouvelle, la situation ne s’est pas aggravée au cours de la nuit. Mieux, la Meuse est même redescendue de 20 cm et les berges tiennent le coup. Les promenades le long des cours d’eau sont inondées, quelques rues transversales reçoivent également le trop plein, mais on est très loin de la situation qui était à craindre. Mais à Oupeye et Visé, on préférait rester prudents et attendre des informations en provenance de la gouverneure ff de la Province avant de pousser un ouf de soulagement. Néanmoins, le bourgmestre d’Oupeye nous signale une coupure d’eau de distribution du côté de Hermalle. La raison ni les délais de rétablissement ne sont pas encore connus.

Update 11h30 : les habitants peuvent rejoindre leur habitation

La décrue ayant et amorcée et les berges vérifiées, les habitants de Vivegnis, Hermalle, Haccourt, Devant-le-Pont, Lanaye, Loën et Lixhe peuvent réintégrer leur domicile, évacué hier en raison de la forte montée des eaux du Canal Albert et de La Meuse. Dans ces deux communes, le couvre-feu, instauré pour éviter les pillages, a été levé. Pour ceux dont le domicile a malheureusement été endommagé, le numéro 1771 est à leur disposition pour vous accompagner dans les démarches. Finalement, la montée de ces eaux n’aura pas provoqué de gros dégâts. On compte néanmoins plusieurs caves et garages qui ont été inondés.

Herstal

La situation sur Herstal est stable et sous contrôle, annonce la commune ce vendredi peu avant midi. « La police, les différents services communaux, la planification d’urgence et le Bourgmestre f.f. sont sur le terrain pour y veiller. Le niveau du canal est actuellement à la baisse. Les personnes ayant quitté leur domicile suite à l'arrêté du Gouverneur f.f. peuvent réintégrer leur maison et les commerces peuvent rouvrir. Nous vous demandons néanmoins de rester prudents et solidaires. Le 0800/12064 est accessible pour vous aider.

« A quelques dizaines de centimètres près, Herstal a échappé au pire: le cours d'eau est resté dans son lit et les conséquences de ces intempéries sont heureusement très limitées chez nous. Courage dans cette difficile épreuve que nous traversons en plus des autres déjà endurées depuis des mois ! »

Notre sélection vidéo
Aussi en REGION LIEGEOISE