Les communes bruxelloises se mobilisent pour aider le sud du pays en difficulté

Wavre.
Wavre. - Photonews

L’actuel président de la Conférence des bourgmestres, Vincent De Wolf, en a appelé vendredi à la mobilisation la plus large possible des Bruxellois.

Dans le cadre des nombreuses initiatives de solidarité qui viennent en réponse à la détresse des personnes et aux dégâts provoquées par les inondations, celui qui est par ailleurs député-bourgmestre d’Etterbeek s’est entretenu vendredi avec le Haut-Fonctionnaire faisant fonction . pour l’Agglomération bruxelloise et avec le coordinateur régional de la Croix-Rouge de Belgique, afin de coordonner les initiatives des autorités locales.

Dans ce cadre, il a invité l’ensemble de ses collègues à centraliser leurs nombreuses initiatives auprès du coordinateur régional de la Croix-Rouge de Belgique.

Dès jeudi, le collège de la Ville de Bruxelles avait décidé de proposer la mobilisation de ses équipes techniques et de terrain (police, voirie, propreté, matériel communal,?) pour venir en aide aux communes sinistrées. Vendredi, la zone de police de Bruxelles-Ixelles a envoyé du personnel policier à Liège.

La commune d’Anderlecht a quant à elle mis en place un certain nombre d’actions concrètes pour venir en aide aux victimes des inondations. Un point de collecte a été organisé dans la salle Simonet, un bateau et d’autres équipements municipaux ont été mis à disposition et une équipe de travailleurs communaux sera envoyée dans les zones touchées pour aider au nettoyage.

Comme d’autres communes de la capitale, Woluwe-Saint-Pierre a également affiché sa disponibilité à mobiliser son personnel et ses ressources matérielles communales, en souhaitant inscrire son action sous la direction et coordination de la Région de Bruxelles-Capitale et les autres niveaux d’interventions régionaux et fédéraux.

Pour sa part, la commune d’Etterbeek s’apprête également à déployer des moyens humains et matériels afin de soutenir les communes qui nécessitent un renfort afin de venir en aide aux populations, le plus rapidement possible. Outre la mobilisation d’une quinzaine d’agents communaux, le charroi communal (bus, camions, cureuse, pompes vide-caves, etc.) sera libéré afin d’être mis à disposition des zones sinistrées.

En outre, Etterbeek ouvre, ce samedi 17 juillet, de 9h à 18h, un entrepôt (13, place du 4 août) où les habitants pourront y déposer leurs dons: vêtements, produits hygiéniques, produits de première nécessité, etc.

La commune de Molenbeek organisera elle aussi, samedi, dimanche et lundi, au 13 quai de Mariemont, une récolte de dons (eau en bouteille; vivres non périssables; produits d’hygiène corporelle et de première nécessité; produits d’entretien; langes, produits et nourriture pour bébé; nourriture pour animaux; couvertures, draps de lit matelas; petit mobilier et vaisselle. Elle viendra prêter main forte, en particulier à la commune liégeoise d’Esneux. Des ouvriers communaux et balayeurs de rue se rendront sur place avec différentes machines lundi et mardi prochains. Molenbeek a encore lancé un appel aux volontaires pour accompagner et épauler l’équipe communale.

Koekelberg a aussi lancé un appel aux dons à sa population pour récolter au bénéfice des sinistrés de Trooz les denrées, produits et petits équipements du type de ceux évoqués ci-dessus.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES