JO 2020: les Red Lions renversent l’Espagne et se qualifient pour les demies (3-1)

JO 2020: les Red Lions renversent l’Espagne et se qualifient pour les demies (3-1)
Belga

Pour ce quart de finale du tournoi olympique face à l’Espagne, Shane McLeod pouvait enfin aligner, pour la toute première fois à Tokyo, son 16 idéal au coup d’envoi. Le Néo-Zélandais disposait d’Alexander Hendrickx (bien remis de son coup de stick sur le front), mais il récupérait également Nicolas De Kerpel (retour après 2 matches en tribune pour soigner une petite déchirure). La Belgique tentait d’emballer la rencontre et de jouer vite pour surprendre un adversaire pas toujours hyper discipliné pour se repositionner en reconversion défensive. Et ce sont finalement les Espagnols qui obtenaient la première possibilité de la rencontre à la 4e minute. Mais le sleep de Pau Quemada était repoussée du stick par Vincent Vanasch. Les Lions tentaient de prendre le dessus mais Nicolas De Kerpel ne parvenait pas à tirer au but. C’est à la 9e minute qu’ils obtenaient un premier penalty mais la tentative d’Alexander Hendrickx n’atteignait pas sa cible.

Les Belges jouaient de mieux en mieux et se montraient de plus en plus dangereux. Mais ni Felix Denayer ni Sebastien Dockier ne parvenaient à tromper la vigilance de Quico Cortès en ce début de second quart-temps. Toutefois, ils se montraient patients et appliqués face à des Espagnols qui défendaient de manière très compacte. Alexander Hendrickx obtenait un nouveau penalty mais son tir était à nouveau contré avant d’attendre sa cible. Mais à la 27e minute, c’était la douche froide quand les hommes de Fred Soyez prenaient l’avantage sur un but d’… Arthur De Sloover contre son camp sur une balle de Xavi Lleonart. Une phase contestée car la balle semblait venir de l’extérieur du cercle mais l’appel à la vidéo confirmait le but. Les Red Lions obtenaient encore 2 p.c. avant le retour aux vestiaires mais le score restait inchangé (0-1)

Il restait donc 30 minutes aux médaillés d’argent de 2016 pour inverser la tendance. Mais la Belgique se heurtait à un mur face à une équipe qui n’avait plus réellement envie de combattre. Ce n’est que la patience qui allait permettre aux Lions de revenir au score. Et c’était chose faite à la 38e minute sur le 5e penalty de la rencontre converti par Alexander Hendrickx. La réaction espagnole ne se faisait pas attendre mais le sleep de Pepe Romeu, ancien joueur de Louvain, terminait sa course sur le poteau du but de Vanasch. Mais à la 41e minute, Tom Boon donnait enfin l’avantage à son équipe sur rebond de penalty. Le dernier quart d’heure allait être disputé d’autant plus qu’Antoine Kina passait les 5 premières minutes sur le bord du terrain suite à sa carte jaune. À la 57e minute, Alexander Hendrickx inscrivait son 11e but du tournoi et donnait encore un peu plus d’air à son équipe (3-1). Les Lions avaient donc réussi à inverser la tendance en seconde période grâce à leur expérience et à leur calme.

Mardi, la Belgique affrontera, en demi-finales, le vainqueur du duel entre l’Inde à la Grande-Bretagne. L’affiche de l’autre demie est déjà connue et alléchante. Elle opposera l’Australie à l’Allemagne.

Aussi en Jeux olympiques