Mesures sanitaires maintenues à Bruxelles: voici ce que ça implique

Vacciner les plus jeunes fait partie du plan.
Vacciner les plus jeunes fait partie du plan. - Isopix

Vu la situation épidémiologique et vaccinale en Région de Bruxelles-Capitale, le gouvernement bruxellois a estimé que certains assouplissements envisagés ne pourraient s’appliquer au territoire bruxellois. La Région est en effet particulièrement exposée face aux retours de voyages et à l'augmentation des contacts sociaux à la rentrée vu la prédominance presque absolue du très contagieux variant delta.

Pour le cabinet Vervoort, le retard vaccinal s’explique par la proportion importante de population socio-économiquement précarisée, sa population à forte dimension multiculturelle, une démographie plus jeune et un groupe qui, malgré une bonne information, reste méfiant et refuse encore de participer à l’effort commun.

Le trop faible taux de vaccination et la circulation intense du virus engendrent déjà une charge accrue pour les hôpitaux bruxellois.

Mesures maintenues à Bruxelles

Cette situation a convaincu le ministre-président bruxellois de prendre un arrêté de police maintenant plusieurs mesures sur le territoire de la Région.

Le port du masque et la distanciation sociale sont maintenus en intérieur et lors de rassemblements extérieurs jusqu’à 400 personnes.

Dans les cafés et restaurants et pour les activités horeca professionnelles lors d’évènements jusqu’à 200 personnes (et 400 en extérieur), les mesures d’application jusqu’au 31 août dans tout le pays sont prolongées à Bruxelles jusqu’au 30 septembre étant entendu que la situation sera réévaluée.

Il faut maintenir une distance entre tables de 1,5 mètres, places assises uniquement, maximum de 8 personnes par table avec le respect des prescriptions locales pour les terrasses et le niveau sonore limité à 80db en intérieur.

La fermeture des magasins de nuit, des évènements (hormis les réunions privées lorsqu’elles se déroulent à domicile) et de l’horeca à 1 heure du matin est maintenue.

Les vacci-bus vont au contact de la population.
Les vacci-bus vont au contact de la population. - Belga

Le maximum de personnes pouvant assister à des offices et cérémonies est maintenu à 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur, avec port du masque et distanciation sociale et sans préjudices des protocoles éventuellement applicables. Des exceptions au nombre de participants sont possibles après autorisation des autorités communales.

L’autorisation locale pour les évènements de 200 à 3000 personnes en intérieur et 400 à 5000 en extérieur reste nécessaire.

Covid Safe Ticket (CST)

Le gouvernement bruxellois encourage le secteur événementiel à utiliser la possibilité prévue par les règles fédérales concernant l’utilisation du CST pour les événements à l’intérieur réunissant 200 spectateurs ou plus et les événements en plein air réunissant 400 spectateurs au moins.

Le gouvernement recommande également le maintien du télétravail tel qu’il était appliqué au mois de juin dernier.

En collaboration avec les 19 bourgmestres, la Région va renforcer les contrôles concernant le port du masque et quant au respect des mesures suivant le retour de l’étranger (testing et quarantaine).

Amélioration de la couverture vaccinale

Pour améliorer sa couverture vaccinale, le gouvernement veut rapprocher la vaccination du citoyen. Une approche qui se fera avec l’utilisation de vacci-bus, d'actions pop-up et d’équipes de soins à domicile sur le territoire régional, la vaccination en entreprises, mais aussi dans les écoles et dans les grandes surfaces.

Actuellement, tous les Bruxellois âgés de 12 ans ou plus peuvent se faire vacciner. Les jeunes âgés de 12 à 15 ans doivent être accompagnés par (un de) leurs parents ou par leur tuteur/tutrice lors de leur visite au centre de vaccination, et ceci pour chaque dose administrée.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Bruxelles-Capitale
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES