Yves Lampaert s’adjuge la 7e étape du Tour de Grande-Bretagne, Hayter toujours leader

Yves Lampaert s’adjuge la 7e étape du Tour de Grande-Bretagne, Hayter toujours leader
PhotoNews

Après 194,8 kilomètres entre Hawick et Édimbourg, la capitale de l’Écosse, le coureur de Deceuninck-Quick Step, champion de Belgique du contre-la-montre, a devancé dans un sprint à trois l’Américain Matteo Jorgenson (Movistar) et le Britannique Matthew Gibson (Ribble Weldtite). Le Britannique Ethan Hayter (INEOS Grenadiers) conserve la tête du général avant la dernière étape dimanche.

Un groupe de six coureurs, dont Yves Lampaert et l’Italien Davide Ballerini pour la Deceuninck-Quick Step, a coloré la journée. Les fuyards, qui ont compté jusqu’à 9 : 00 d’avance et encore plus de 7 : 15 à 60 km du terme, ont parfaitement collaboré.

Ce groupe a ensuite été réduit à cinq unités : Lampaert et Ballerini, le Néerlandais Pascal Eenkhoorn (Jumbo-Visma), l’Américain Matteo Jorgenson (Movistar) et le Britannique Matthew Gibson (Ribble Weldtite). À 8 km de la ligne, Lampaert et Jorgenson attaquaient. Gibson revenait sur le duo quelques kilomètres plus loin. Ce trio se jouait la victoire au sprint. Lampaert se montrait le plus rapide pour s’offrir la 13e victoire de sa carrière, la deuxième de la saison après le contre-la-montre des championnats de Belgique. Il devançait Jorgenson et Gibson. Ballerini prenait la quatrième place à 35 secondes, Eenkhoorn la cinquième à 41 secondes. Venait ensuite, à 1 : 51, le groupe des favoris, réglé par le leader du général, Ethan Hayter (INEOS Grenadiers), devant son dauphin, Wout van Aert (Jumbo-Visma). En conséquence, Hayter, présent dans le top 5 des six premières étapes, emmène toujours le classement général. Il compte 4 secondes d’avance sur Van Aert (Jumbo), qui a lui levé les bras à trois reprises depuis une semaine.

Dimanche, le successeur de Mathieu van der Poel sera connu après l’ultime journée de ce 17e Tour de Grande-Bretagne, disputée entre Stonehaven et Aberdeen sur 173km de course. Malgré la présence d’un col de première catégorie (3,3 km à 9,4 %) en débute d’étape, le bouquet du jour devrait se jouer entre les plus véloces du peloton. En effet, les 60 derniers kilomètres ne présentent aucune difficulté répertoriée.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Yves-Gomezée (c.f. Walcourt)Walcourt (prov. de Namur)
Aussi en Cyclisme