La Région bruxelloise débloque 7 millions d’euros pour le secteur de la culture

Cirque Royal.
Cirque Royal. - P.S.

La Région bruxelloise a été l’une des premières à se mobiliser pour soutenir le secteur de la culture, tant ses travailleurs que ses structures.

En juillet dernier, la Région bruxelloise lançait, à destination des travailleurs intermittents, une prime allant de 1.500 à 500 euros. Suite à la prolongation de la crise sanitaire, le gouvernement a relancé en octobre 2020, l’octroi de cette prime en augmentant les montants puisque ceux-ci variaient de 2.000 à 1.000 euros.

Un an plus tard, force est de constater que le contexte sanitaire reste incertain et ne permet pas à de nombreux acteurs culturels de reprendre leurs activités normalement. C’est pourquoi, le Gouvernement bruxellois lance une troisième prime pour les travailleurs intermittents de la culture.

« Pôle culturel par excellence où travaillent de nombreux Bruxellois, la Région a été la première, en plein confinement, à soutenir la culture. En 2020, 2.554 travailleurs du secteur ont d’ailleurs bénéficié d’une prime. Un an plus tard, les perspectives de réouverture ont été retardées et la reprise commence seulement timidement. Là encore, Bruxelles n’attend pas et renforce même le montant des aides octroyées aux travailleurs intermittents en débloquant 5 millions d’euros », détaille Bernard Clerfayt (DéFI), ministre de l’Emploi.

Comme pour les précédentes, celle-ci est fonction du revenu éventuellement perçu par les travailleurs intermittents de la culture entre le le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021 : 3.000 euros pour le travailleur qui a bénéficié de revenus s'élevant à maximum 4.500 euros nets, 2.250 euros s’il a perçu maximum 6.000 euros et 1.500 euros s’il a gagné au maximum de 8.000 euros.

La demande de prime se fait en ligne sur le site d’Actiris à partir du 20 septembre au 17 octobre 2021 au plus tard. Le montant sera versé au 30 novembre 2021.

« Le secteur culturel est un levier nécessaire à Bruxelles avec un énorme potentiel touristique, de la restauration aux excursions d'un jour et au tourisme résidentiel, des secteurs économiques extrêmement importants dans notre ville. En raison de la crise sanitaire actuelle, où d'importantes restrictions sont toujours en vigueur, nous avons décidé de soutenir les travailleurs culturels pour la troisième fois avec une prime », déclare Sven Gatz (Open VLD, ministre bruxellois en charge des Finances et du Budget.

« Au-delà des aides économiques aux entreprises, il était primordial de soutenir une nouvelle fois les travailleurs intermittents des secteurs culturels et événementiels dont l’activité a été et est encore fortement impactée par les mesures Covid », souligne Barbara Trachte (Ecolo), secrétaire d’État à la Transition économique.

Parallèlement, le Gouvernement a marqué son accord pour relancer également une troisième aide de soutien aux structures du secteur de la culture. Cette prime d’un montant de 3.000 euros sera octroyée aux structures ayant au moins un siège d’exploitation en Région bruxelloise et employant au minimum cinq équivalents temps plein.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES