Quatre suspects arrêtés pour un réseau de prostitution de mineures à Bruxelles

Quatre mineures identifiées.
Quatre mineures identifiées. - Illustration/JDC

Les clients prenaient rendez-vous via des sites de petites annonces spécialisées et se rendaient dans un appartement à Saint-Gilles loué à la semaine sur Airbnb, selon les informations obtenues par RTL Info.

Une des personnes placée sous mandat serait une jeune fille de 18 ans, qui conteste toute implication dans l’organisation du réseau, mais reconnaît s’être livrée à des actes de prostitution mineure. Toujours selon RTL Info, les trois autres suspects ont une vingtaine d’années. L’un d’eux serait lié à une bande urbaine, le «Négatif Clan».

L’enquête a été initiée à la suite de la dénonciation d’une jeune Française de 16 ans, qui a avoué à ses parents avoir été forcée à se prostituer. RTL Info avance que les enquêteurs ont identifié neuf victimes, dont quatre mineures.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Gilles (Bruxelles-Capitale)Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers