Les pompiers recherchent des jeunes bruxellois de moins de 30 ans

Des jeunes de moins de 30 ans.
Des jeunes de moins de 30 ans. - Photo News

Après la création de la cellule sensibilisation, chargée d’une mission d’information et de prévention dans les quartiers, l’appel à projets lancé conjointement par les pompiers de Bruxelles et l’ASBL JES fera date.

Ainsi, les pompiers Bruxellois recherchent dix jeunes qui souhaitent s’engager pour informer, sensibiliser et responsabiliser les autres Bruxellois sur les risques d’incendie dans leur logement. Les jeunes ont au maximum un diplôme d’études secondaires, ont moins de 30 ans et sont domiciliés à Bruxelles.

Le SIAMU collabore avec JES vzw, Actiris (Youth Garantee) et le VDAB Bruxelles pour leur fournir une formation, un stage supervisé (FIRST) et une première expérience professionnelle. S’ils réussissent cette démarche et se sentent bien au sein du SIAMU, ils pourront figurer parmi les 5 nouveaux conseillers en prévention incendie.

Emploi durable

En tant que service public, les sapeurs-pompiers de Bruxelles croient en l’emploi durable. Formés et initiés, cinq jeunes connectés dans leur (propre) quartier seront recrutés en tant que conseiller en prévention, cela renforcera les liens entre le corps des sapeurs-pompiers de Bruxelles et les habitants.

« Augmenter la diversité dans un corps ou lutter contre les stéréotypes, cela ne se décrète pas. Cela nécessite du travail et des projets. Nous avons voulu réaliser ce projet concret qui sera plus efficace qu’une nouvelle campagne de communication. Nous entendons (re)tisser des liens entre les jeunes des quartiers et le corps des pompiers. Par leurs actions, les jeunes pourront apporter une bonne information et conscientiser leurs amis et leur famille, d’une part, et offrir leur expérience et vécu au Siamu, d’autre part. La création d’une nouveau cellule de sensibilisation est une opportunité unique », déclare Pascal Smet, Secrétaire d’Etat en charge du Siamu

« Les incendies se développent si rapidement qu’ils peuvent mettre la vie en danger après seulement 3 minutes. C’est pourquoi les Pompiers de Bruxelles s’engagent à sensibiliser les Bruxellois, car mieux vaut prévenir qu’éteindre » indique Malika Abbad, responsable Sensibilisation Prévention Incendie au SIAMU.

«   JES Bruxelles fait le lien entre des jeunes ambitieux et le service BPA des pompiers bruxellois.De nombreux jeunes bruxellois ont une expertise unique sur leur propre cadre de vie et de vie et peuvent l’utiliser avec ce projet pour un objectif social important   : rendre Bruxelles plus sûre contre les incendies. JES connaît ces jeunes, leurs talents et leur envie de s’engager socialement. Avec ce projet, nous souhaitons montrer l’impact qu’ils ont dans leur quartier et dans leur Bruxelles. JES dispensera une formation préliminaire et se joindra aux pompiers pour rechercher ces talents locaux   » explique Jamina Mertens.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES