La mise au point de l’Union belge: «Nous sommes à 100% derrière Roberto Martinez»

PhotoNews
PhotoNews

La page de la Nations League ayant été tournée avec un soupçon de déception et de frustration, tous les regards sont dorénavant tournés vers la Coupe du monde 2022. Mais sera-ce avec Roberto Martinez à la tête des Diables rouges ? Si beaucoup d’observateurs s’interrogent sur l’intérêt de conserver l’Espagnol, l’Union belge ne semble pas prête à se séparer de l’ancien entraîneur d’Everton.

Interrogé par Het Nieuwsblad, Peter Bossaert, le CEO de la Fédération, a coupé court à toutes les rumeurs. « Pour être clair, Roberto Martinez reste la bonne personne à la bonne place. Nous sommes à 100 % derrière lui. Mais nous devrons tirer les leçons de ce Final Four. Ça, c’est notre obligation », a expliqué le principal intéressé dans les colonnes du quotidien néerlandophone.

Et de revenir sur l’échec global des Diables rouges de ce Final Four organisé en Italie. « C’est une déception, je ne peux pas dire le contraire. Surtout la défaite contre la France, celle contre l’Italie, je préfère la relativiser. Contre la France, on a vu la meilleure mi-temps des Diables depuis longtemps et ensuite la pire. Comment cela a pu se produire ? Nous allons évidemment devoir en discuter et analyser. »

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges