Député britannique poignardé: sa famille appelle à «mettre de côté la haine»

Député britannique poignardé: sa famille appelle à «mettre de côté la haine»
Belga

David Amess, député de 69 ans et père de cinq enfants, a été tué à coups de couteau vendredi lors d’une permanence parlementaire dans une église méthodiste à Leigh-on-Sea, à environ 60 km à l’est de Londres.

Un homme de 25 ans, un ressortissant britannique d’origine somalienne nommé Ali Harbi Ali selon la BBC, a été arrêté sur les lieux du drame.

Les enquêteurs ont jusqu’à vendredi pour l’interroger, après l’avoir placé en détention en vertu de la loi sur le terrorisme.

Les premiers éléments de l’enquête, confiée à la direction antiterroriste, révèlent « une motivation potentielle liée à l’extrémisme islamiste », selon la police.

« Nous essayons de comprendre pourquoi cette chose horrible s’est produite. Personne ne devrait mourir de cette façon. Personne », a déclaré la famille de la victime, dans un communiqué transmis par la police dimanche.

Décrivant David Amess comme un « homme de paix », sa famille a demandé « aux gens de mettre de côté leurs différences et de faire preuve de gentillesse et d’amour envers tous. C’est la seule voie à suivre. Mettez de côté la haine et travaillez à l’unité ».

Sur le volet de l’enquête, la police a annoncé effectuer des perquisitions à trois adresses à Londres.

Dans le quartier de Kentish Town, dans le nord de Londres, des policiers ont érigé une tente devant une maison en brique de deux étages dans laquelle ils faisaient des recherches. L’adresse est présentée par plusieurs médias comme étant le domicile d’Ali Harbi Ali.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde