Des pharmacies-satellites pour faciliter l'approvisionnement en vaccins à Bruxelles

Pharmacies-satellites.
Pharmacies-satellites. - MAXPPP

Lancé en septembre 2021 et fruit d'une collaboration entre la Cocom et l'Union des Pharmaciens de Bruxelles (UPB-AVB), le projet-pilote Pharma-on-tour offre la possibilité aux Bruxellois.es de se faire vacciner en pharmacie, dans un environnement familier et dans leur cercle de confiance. En quelques semaines, il a permis de vacciner 1.185 personnes dans certaines officines bruxelloises.

Vu que 40% des Bruxellois.es n'ont pas de médecin de famille, les pharmaciens sont souvent le référent en matière de soins de santé. Tout comme les médecins généralistes et les infirmiers, ils font partie des prestataires de soins de première ligne faciles à joindre. Ils disposent également d'une relation de confiance bien établie avec leur patientèle.

Concrètement, les pharmaciens organisent les séances de vaccination, stockent et préparent les vaccins qui seront administrés par les professionnels de santé (infirmiers, médecins, etc.). Ils sont une pièce essentielle du puzzle repris dans le plan communal de mobilisation et de sensibilisation à la vaccination en cours de déploiement dans certaines communes bruxelloises. Chaque partenaire (la commune, le pharmacien et la Cocom) remplit un rôle complémentaire.

Pharmacies-satellites

Le projet-pilote Pharma-on-tour a permis de tester le rôle logistique majeur que peuvent jouer les pharmacies dans la préparation et la délivrance des vaccins aux professionnels de première ligne, et projets locaux de vaccination.

« Nous sommes constamment en contact direct avec la population bruxelloise qui nous demande souvent conseil, à plus forte raison les personnes qui n'ont pas de médecin de famille. Les pharmaciens sont un acteur important à inclure dans la boucle de vaccination, certainement pour toucher ce public, ainsi que les jeunes qui doivent encore se faire vacciner. Lorsque l'on aborde le sujet de la vaccination avec eux, il faut idéalement pouvoir la proposer directement », déclare Ann Herzeel, co-présidente de l'UPB-AVB

Après une phase test concluante, le concept de "pharmacies-satellites" se développe en Région bruxelloise. Il consiste à acheminer des flacons de vaccin d'un Hub (central ou hospitalier) vers un certain nombre de pharmacies-satellites, désignées pour le stockage et la délivrance des vaccins. Les pharmacies satellites sont reliées à un ou plusieurs points de vaccination de proximité, selon leurs capacités. L'équipe de la pharmacie joue un rôle clé dans la sensibilisation des habitants du quartier et des professionnels de première ligne.

Certaines pharmacies offriront un service de livraison de vaccins - en flacons multidoses complets ou en seringues mono-doses préparées. D'autres proposeront les vaccins uniquement à la collecte en pharmacie. L'objectif est d'augmenter l'agilité de la chaîne logistique et renforcer l'implication des professionnels de première ligne de soins de santé.

La Cocom et l'Union des Pharmaciens de Bruxelles annoncent que le nombre de pharmacies-satellites bruxelloises va augmenter dans les prochaines semaines, permettant d'étendre le maillage logistique des vaccins.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES