Les sinistrés non-assurés peuvent introduire leur demande d’indemnisation

Les sinistrés non-assurés peuvent introduire leur demande d’indemnisation

L’arrêté du gouvernement wallon qui sert de base légale à l’indemnisation des sinistrés touchés par les inondations du 14 au 16 juillet et par celles du 24 juillet a été publié ce mercredi au Moniteur belge.

Les sinistrés non-assurés entrant dans les conditions d’indemnisation peuvent dès lors introduire leur demande d’aide dès à présent via le formulaire de Demande de réparation de biens disponible sur le site du Service régionale des calamités, indique dans un communiqué le cabinet du ministre-président wallon, Elio Di Rupo.

En parallèle, le gouvernement « met tout en œuvre pour que les demandes d’indemnisation auprès du fonds des calamités soient traitées le plus rapidement possible », ajoute-t-il.

Il a ainsi été décidé de renforcer le personnel de l’administration en recrutant des agents supplémentaires. Un marché public a également été lancé afin de sélectionner un grand nombre d’experts qui analyseront les dossiers d’indemnisation des sinistrés, détaille le cabinet en rappelant enfin qu’un premier montant complémentaire de 200 millions a été alloué au fonds des calamités pour l’année 2021 afin d’indemniser les personnes non-assurées. Cette mesure, annoncée en juillet dernier, a été opérationnalisée jeudi dernier par le gouvernement.

« Des moyens supplémentaires suivront afin de permettre à tous les sinistrés de bénéficier d’une indemnisation de la Wallonie », conclut le communiqué.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région wallonne
Aussi en Régions