Premier dénombrement du sans-abrisme et de l’absence de chez soi à Namur

Dans la nuit de jeudi à vendredi.
Dans la nuit de jeudi à vendredi. - L.L./PHOTO PRETEXTE

Le Relais Social Urbain Namurois organise avec le CPAS et la Ville de Namur un dénombrement du sans-abrisme et de l’absence de chez-soi, dans la nuit de jeudi à vendredi.

La Ville de Namur, le CPAS et le Relais Social Urbain Namurois et ses partenaires – la Fondation Roi Baudouin, l’UCLouvain et la KULeuven – réalisent ce dénombrement des personnes vivant dans la rue afin d’adapter structurellement l’approche du sans-abrisme.

« Nous ne disposons pas de chiffres sur le nombre de personnes sans-abri et sans chez-soi en Belgique. Or, des chiffres fiables, aussi bien sur la taille que sur les caractéristiques de ce public, sont indispensables pour pouvoir mener une politique efficace de lutte contre le sans-abrisme », explique le Relais Social Urbain Namurois.

Un puissant signal

Les partenaires locaux complètent un bref questionnaire pour toutes les personnes qu’ils connaissent et qui sont en situation de sans-abrisme. Un dénombrement sera également réalisé, en rue, ce jeudi soir par les équipes mobiles de rue et d’autres travailleurs sociaux.

Le rapport donnera en outre un puissant signal aux décideuses et décideurs politiques régionaux et fédéraux, aussi bien sur l’ampleur du public concerné que sur le besoin d’une politique coordonnée.

En 2020, des dénombrements ont été organisés dans les villes d’Arlon, Gand, Liège et Louvain, ainsi que dans la province de Limbourg.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR