15 communes soutenues par la Région bruxelloise dans leur action climatique

Végétalab à Forst.
Végétalab à Forst. - D.R.

Face à l’enjeu climatique, tous les niveaux de pouvoir ont aujourd’hui le devoir de mettre en œuvre des mesures permettant une transition climatique ambitieuse. L’appel à projet Action Climat 2021 lancé par la Région bruxelloise et mise en place par Bruxelles Environnement, soutient le développement de Programmes locaux d’actions pour le Climat et l’opérationnalisation de ceux-ci, via la mise en œuvre de projets ambitieux et impactants pour le climat et la biodiversité, en phase avec les priorités régionales, en particulier avec les Plans Air, Climat, Energie et Energie Climat 2030.

Pour la Région de Bruxelles-Capitale, les communes et CPAS sont, par leurs compétences multiples, leur rôle d’exemple et leur proximité avec le citoyen, les partenaires prioritaires pour la mise en œuvre des politiques environnementales et de développement durable à l’échelle locale. Le rôle central des pouvoirs locaux dans la mise en œuvre des politiques régionales est notamment souligné dans la Déclaration de politique régionale 2019-2024, qui vise à établir un « véritable partenariat stratégique entre la Région et les communes, dans un cadre d’autonomie et de collaboration réciproques ».

« Je me réjouis de pouvoir soutenir 15 communes dans leurs efforts en faveur d’une ville plus verte et plus résiliente. Chaque niveau doit agir de manière à renforcer l’efficacité des mesures prises par les autres pouvoirs publics régionaux et locaux. Cet appel à projet est un levier de cette coopération. Il s’agit de renforcer la Gouvernance climatique à tous les niveaux de sorte à contribuer aux objectifs fixés en faveur du climat  », commente Alain Maron (Ecolo), ministre de l’Environnement et de l’Énergie.

Au niveau local, la commune de Forest a par exemple été retenue pour son projet « Vegetalab », un espace d’accompagnement des citoyens dans leurs démarches de végétalisation d’une rue ou d’un quartier. «   Chaque jour nous vérifions combien la nature est notre alliée en ville et combien il est important qu’elle soit présente dans nos quartiers. Dans la lutte contre le dérèglement climatique, nous devons agir ensemble, mettre en commun nos ressources, tirer parti de notre diversité pour améliorer notre qualité de vie en ville, en étant attentifs aux plus vulnérables d’entre nous qui sont les premières victimes du dérèglement   », réagit l’échevin Alain Mugabo (Ecolo).

En 2020, la première édition de l’appel à projets Action Climat avait permis de sélectionner 8 communes, qui ont bénéficié d’un subside pour démarrer l’élaboration de leur Programme d’Actions Climat. 20 projets thématiques de 9 communes et 3 CPAS avaient également été soutenus.

Outre le soutien financier, les communes et CPAS peuvent bénéficier d’un programme d’accompagnement mis en place par Bruxelles Environnement en partenariat avec Brulocalis, l’Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale : séances d’information, formations méthodologiques, échanges d’expériences, mise en réseau des coordinateurs Climat, aide à la rédaction des dossiers…

Pour 2021, 7 communes supplémentaires ont été sélectionnées et bénéficieront d’un subside pour l’élaboration de leur Programme d’Actions Climat. 44 projets de 17 communes et 6 CPAS ont aussi été retenus en lien avec les thématiques 2021 : 4 pour la mobilité, 10 pour la stratégie Good Food, 8 pour la gestion des ressources – déchets et 22 pour la préservation de la nature en ville et la gestion de l’eau « Ville Nature ».

Un montant initial de 3.610.000 € était réservé pour cet appel. Suite au grand nombre de projets de qualité reçus, des budgets complémentaires ont été mobilisés, pour atteindre un montant de 4.430.000 €, nécessaire au financement des projets retenus.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Bruxelles-Capitale
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES