D1A: Charleroi, l’Antwerp et Courtrai condamnés à sensibiliser leurs supporters

D1A: Charleroi, l’Antwerp et Courtrai condamnés à sensibiliser leurs supporters
Photo News

Suite aux incidents survenus dans différents clubs, le comité disciplinaire de la fédération nationale belge de football (RBFA) a décidé que l’Antwerp, Courtrai et Charleroi recevraient une sanction alternative, sous la forme d’une campagne de sensibilisation contre le comportement répréhensible de leurs supporters. Si celle-ci n’était pas observée, les clubs s’exposeraient à des amendes et à des sanctions supplémentaires telles que la fermeture partielle des tribunes.

L’Antwerp a été puni pour un incident survenu lors de la rencontre contre le Club de Bruges, le 24 octobre dernier, lorsque des supporters avaient lancé des gobelets et des bouteilles vers le gardien Simon Mignolet. Puisqu’il n’en est pas à son coup d’essai, le Great Old a reçu une amende de 2.000 euros assortie d’une amende de 2.000 euros avec sursis pour l’usage d’engins pyrotechniques contre OHL.

Le club devra mettre en place une campagne de sensibilisation, consistant en des messages du speaker et des annonces affichées sur les écrans pour rappeler la tolérance zéro envers les mauvais comportements. En cas de non-respect de cette sanction, une amende maximale sera infligée et une partie de la tribune 4 sera fermée pour un match.

Courtrai a reçu une punition similaire. Ce serait la tribune 2 qui serait concernée par une fermeture si la sanction n’était pas observée par le club, qui a également écopé d’une amende de 3.000 euros. Ces décisions ont été prises suite aux troubles lors du match à domicile contre Ostende en octobre dernier.

Enfin, le comité disciplinaire a infligé la même sanction au Sporting de Charleroi en raison de l’utilisation de fumigènes par les supporters carolos en déplacement à Seraing, le 22 octobre dernier. Le club a également écopé une amende de 2.000 euros assortie d’une autre amende de 5.000 euros avec sursis. Une fermeture des tribunes sera également d’actualité si le club ne tenait pas de campagne de sensibilisation.

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Division 1A