Sambreville: il fait un scandale parce que son CST marocain n’est pas valable ici

Les CST et leur validité varient parfois d’un pays à l’autre.
Les CST et leur validité varient parfois d’un pays à l’autre. - Belga

Les policiers de la zone SamSom (Sambreville-Sombreffe) ont dû faire face à une situation assez inédite, le mercredi 8 décembre dernier. Un peu avant 20h, un homme s’est présenté dans un fast-food de la rue de l’Essor, à Auvelais, dans le but de se restaurer. Le problème, c’est que son Covid Safe Ticket n’était pas valable et que les responsables du restaurant ne l’ont dès lors pas autorisé à s’asseoir à l’intérieur de l’établissement. L’homme, se disant doublement vacciné, s’est énervé et a fait un esclandre, forçant le personnel du snack à appeler les forces de l’ordre.

Jean-Paul Bourgeois.
Jean-Paul Bourgeois. - G.F.

Vacciné au Maroc

« Cet homme s’était fait vacciner au Maroc et présentait un CST qui n’est a priori pas reconnu chez nous », explique Jean-Paul Bourgeois, le chef de corps de la zone SamSom. « Nous l’avons tout d’abord invité à aller scanner son CST ailleurs et, si le problème persistait, à contacter les services de l’AViQ (ndlr. : l’Agence pour une Vie de Qualité, qui est compétente pour estimer la validité des CST) pour essayer de se mettre en ordre. Les règles de compatibilité des vaccins ne sont pas les mêmes en Europe qu’ailleurs. Il faut donc y faire attention et se renseigner, par exemple pour les extra-Européens qui ont l’intention de passer les fêtes de fin d’année en Belgique.»

J.-L. P.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers