Jusqu’à sept ans requis pour des vols avec violence en région namuroise

Les quatre prévenus ont comparu ce lundi.
Les quatre prévenus ont comparu ce lundi. - ILLU/V.L.

Entre le 13 et le 20 avril dernier, la région namuroise a connu une vague de vols à l’arraché, dans le centre de Namur, mais aussi à Loyers et Gembloux. Dans la plupart des cinq faits de ce type, deux des prévenus utilisaient la voiture d’une complice pour repérer tôt le matin leurs victimes, des dames âgées pour la plupart.

Un homme descendait alors du véhicule et agressait la victime avant de prendre la fuite avec son sac. Le fait, dans un des cas, d’avoir tenté de retirer de l’argent avec une carte de banque, constitue la prévention de fraude informatique. Les deux principaux auteurs ont été interpellés le 22 avril 2021.

Un couteau, un tournevis, deux cutters

L’un était armé d’un couteau de cuisine de 21 centimètres, le second d’un tournevis et de deux cutters. Le principal prévenu vendait également de la cocaïne.

Le parquet de Namur requiert une peine de sept ans de prison contre le principal prévenu pour vols avec violence. Le ministère public réclame quatre ans contre celui qui conduisait le véhicule, sans s’opposer à un sursis probatoire pour ce qui excède la détention préventive déjà effectuée. 30 mois sont requis contre le complice d’un des vols et un an est réclamé contre celle qui prêtait son véhicule, absente au tribunal ce lundi.

Le conseil du principal prévenu, qui a déjà passé près de six ans en prison pour d’autres faits, demande la clémence du tribunal, alors que celui du conducteur du véhicule plaide un sursis probatoire pour ce qui excède la détention préventive. Le conseil du dernier prévenu présent devant le tribunal plaide une peine de travail.

Jugement le 7 février.

BELGA

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)Gembloux (prov. de Namur)Loyers (c.f. Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers