Vresse-sur-Semois: 200h de travail pour avoir fait perdre l’usage d’un œil à un homme

La bagarre s’est déroulée en mars 2019.
La bagarre s’est déroulée en mars 2019. - Photonews/Illu.

Une peine de travail de 200h a été prononcée mardi par le tribunal correctionnel de Dinant à l’encontre d’un homme poursuivi pour avoir porté un coup de poing à un autre individu, dans un café de Vresse-sur-Semois le 9 mars 2019. Deux ans de prison sont prévus en cas d’inexécution de cette peine de travail. La victime, qui avait été citée directement par le prévenu pour coups et blessures également, a écopé de quatre mois de prison.

Le coup de poing qu’il lui a porté à l’œil droit a eu de lourdes conséquences pour la victime puisqu’elle a perdu l’usage de cet œil. « Il a été scindé en deux. Il était perforé. Le médecin légiste a même émis l’hypothèse qu’un coup de poing américain aurait pu être utilisé vu la gravité des blessures », expliquait la défense.

Le principal prévenu se défendait d’avoir volontairement blessé la victime. Il affirmait avoir reçu un premier coup. C’est dans un geste malencontreux qu’il aurait blessé son opposant à l’œil.

Belga

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Dinant (prov. de Namur)Vresse-sur-Semois (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers