Syndicats et patronat se retrouveront pour trouver des solutions à l’absentéisme

Illustration
Illustration - Belga image

Le peu de personnel rend notamment l’activité dans les ports d’Anvers et de Zeebrugge un peu plus chaotique, ont averti les autorités portuaires.

Les employeurs appellent à assouplir la politique des heures supplémentaires pour les travailleurs et souhaitent pouvoir engager du personnel supplémentaire (comme des étudiants, des intérimaires, voire des pensionnés). Les syndicats craignent de leur côté que cette flexibilité accrue ne s’instaure de façon structurelle. Les deux parties s’étaient quittées sans accord lundi.

Le gouvernement pousse maintenant les représentants des travailleurs et ceux des employeurs à revenir autour de la table des négociations. Une nouvelle tentative est programmée vendredi.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anvers (prov. d'Anvers)Zeebrugge (c.f. Bruges)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique