Pour le MR, Woluwe-Saint-Pierre doit réduire la voilure de manière urgente

Pour le MR, Woluwe-Saint-Pierre doit réduire la voilure de manière urgente

La majorité a présenté son budget 2022 à Woluwe-Saint-Pierre. Et il est déjà vivement critiqué par l’opposition. « Le budget 2022 présenté ne nous semble pas un budget « de crise » ni « d’après crise Covid » ou « de relance ». Ce budget ressemble à celui des années précédentes. Nous trouvons cela très inquiétant étant donné la situation financière actuelle de la commune et l’incapacité de la majorité à se mettre d’accord pour réduire la voilure alors que les dépenses en personnel et en fonctionnement explosent »,

commente la conseillère Muriel Godhaird (MR).

Selon le MR, au budget 2022, Les dépenses de personnel ont augmenté de 7% par rapport à 2021 et sur les 6 derniers budgets, on constate une augmentation de 17%. Les dépenses de fonctionnement suivent la même trajectoire budgétaire, une augmentation de 32% en 6 ans.

« Un poste à réduire de manière drastique est le nombre de collaborateurs pour les échevins. C’est cette majorité cdH-Ecolo-DéFI qui a permis aux échevins de s’entourer de collaborateurs ce n’était pas nécessaire sous la précédente mandature et cela coûtera si ça continue environ un million d’euros sur la mandature au contribuable, un million qui pourrait être utilisé autrement », précisent les élus MR de Woluwe-Saint-Pierre.

Autre point de regret des libéraux, l’absence totale de provision pour le rachat de la moitié terrain des Dames Blanches promis aux habitants. « C’est un très mauvais signal, on explique aux riverains que la commune a besoin de 15 ans pour thésauriser les montants utiles aux rachats et dès le premier exercice qui suit cette promesse aucune provision n’est inscrite au budget », commente Etienne Dujardin.

Madame Muriel Godhaird insiste aussi sur la vente des bijoux de famille qui continue année après année. « Des ventes immobilières du patrimoine communale pour plusieurs millions d’euros ont été faites depuis 9 ans pour équilibrer les comptes, c’est un mauvais calcul car au final la commune s’appauvrit année après année. Rien que pour l’année budgétaire 2022, la vente de biens est estimée à 1.765.000 € : un immeuble avenue Declercq estimé à 450.000 €, un terrain chaussée de stockel d’une valeur de 60.000 € et l’estimation de 1.300.000 € pour la vente de la maison au Chant d’oiseau n° 29, lieu convivial des Ateliers créatifs depuis plus de 40 ans ! Nous pensons que l’échevin des finances est conscient du problème mais il n’est pas aidé par certains partenaires de majorité qui ne pensent jamais à réduire un train de vie que la commune ne peut plus se permettre dans l’état actuel des finances publiques. »

Pour la députée-conseillère Alexia Bertrand (MR), il s’agit d’un « budget subi avec une majorité qui n’assume pas ses responsabilités et reporte les problèmes sur la mandature future qui devra sans aucun doute augmenter les impôts. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Woluwe-Saint-Pierre (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES