Chavirage d’un bateau près de la Floride: un corps a été retrouvé

Chavirage d’un bateau près de la Floride: un corps a été retrouvé
AFP

« Nous avons récupéré le corps d’une personne décédée (…) et poursuivons les recherches d’autres survivants », a déclaré mercredi matin la capitaine des garde-côtes du secteur, Jo-Ann Burdian, lors d’une conférence de presse.

Le bateau, parti samedi des îles Bimini, aux Bahamas, « a chaviré peu après leur départ du fait de graves intempéries dans la zone », a-t-elle précisé, et ce à environ 65 km à l’est de la ville de Fort Pierce.

L’alerte a été donnée mardi vers 08H00 (14H00 HB) par un navire commercial ayant récupéré un des passagers qui avait réussi à s’accrocher à la coque du bateau renversé.

Ce survivant, ramené sur la terre ferme par les garde-côtes et qui reçoit actuellement des soins médicaux, est dans un état « stable », a précisé la capitaine Jo-Ann Burdian.

Selon ce survivant, le bateau transportait 39 autres personnes et aucun des passagers ne portait de gilet de sauvetage.

Les conditions de recherches étaient mercredi « très bonnes », a décrit la capitaine, et un avion mobilisé pour les opérations de recherches et secours a repéré des « champs de débris » qui sont en cours d’examen « dans l’espoir de trouver d’autres victimes que nous pouvons récupérer ou survivants ».

Les équipes de recherche ont déjà ratissé une zone de 7.500 milles marins, a-t-elle indiqué, « soit environ la taille de l’État du New Jersey ».

Les autorités « soupçonnent une opération de trafic d’êtres humains », a confirmé la capitaine, décrivant un « itinéraire habituel pour du trafic d’êtres humains » depuis les Bahamas vers le sud-est des États-Unis.

Les Bahamas, un archipel de 700 îlots (dont 39 habités) situés à 80 km au sud-est des côtes de la Floride, proches de la Jamaïque, de Cuba et d’Haïti, sont régulièrement utilisés comme une terre de transit par des migrants qui cherchent à rejoindre les États-Unis, et comme point de départ d’une dangereuse traversée par les Haïtiens vivant dans l’archipel.

Vendredi dernier, 32 personnes avaient ainsi été secourues après le chavirage d’un bateau à quelques kilomètres à l’ouest des îles Bimini dans une autre opération suspectée de trafic d’êtres humains, ont rapporté les garde-côtes américains.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde