Coronavirus: nouvelles aides wallonnes pour les secteurs encore touchés

Coronavirus: nouvelles aides wallonnes pour les secteurs encore touchés

La première est destinée aux indépendants et PME dont l’activité a été interdite au cours du quatrième trimestre 2021. Ils percevront une indemnité forfaitaire allant de 6.500 à 20.000 euros calculée en fonction de la taille de l’entreprise en équivalents temps plein (ETP). Elle concerne également ceux dont l’activité a été fortement impactée au quatrième trimestre 2021 par les dernières mesures limitant les rassemblements, tant en intérieur qu’en extérieur, et qui démontrent une perte de chiffre d’affaires de minimum 25 % sur le quatrième trimestre par rapport au même trimestre de l’année 2019. Ils bénéficieront pour leur part d’une indemnité de 7,5 % du chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2019 indexé sur base de l’indice des prix à la consommation lissé, plafonnée de 8.000 à 24.000 euros selon le nombre d’ETP que compte l’entreprise.

La deuxième aide prévoit la mise en place d’un mécanisme d’aides à destination des indépendants et des entreprises qui ont dû fermer ou qui ont été impactés au 1er trimestre 2022. Pour les premiers, l’indemnité ira de 8.000 à 24.000 euros, en fonction de la taille de l’entreprise en ETP. Pour ceux dont l’activité a été fortement impactée et qui démontrent une perte de chiffre d’affaires de minimum 50 % sur le 1er trimestre 2022 par rapport au même trimestre de l’année 2019, une indemnité de 15 % du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019 indexé sur base de l’indice des prix à la consommation lissé sera accordée, avec des plafonds allant de 8.000 à 24.000 euros selon la taille de l’entreprise en ETP.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Politique