Un trafiquant d’être humain écope de 4 ans de prison pour la mort des 39 Vietnamiens

Un trafiquant d’être humain écope de 4 ans de prison pour la mort des 39 Vietnamiens

Le Roumain âgé de 28 ans aurait transporté les migrants avec son mini-bus vers Londres.

Les corps des victimes ont été découverts le 23 octobre 2019 à bord d’un camion frigorifique dans le comté britannique d’Essex. Il est rapidement apparu que le conteneur qui les transportait avait quitté Zeebrugge pour Purfleet la veille. Les 39 victimes, parmi lesquelles trois mineurs, étaient toutes originaires du Vietnam. Elles sont mortes d’asphyxie et d’hyperthermie en raison de la chaleur et du manque d’oxygène dans l’espace confiné du conteneur.

L’homme avait demandé 1.000 livres (environ 1.200 euros) pour aller chercher les migrants. A son audition, il a admis avoir souvent été impliqué dans des trafics d’êtres humains, selon l’agence de presse britannique PA. Après la découverte des corps, il a fui le pays, mais la police a pu l’interpeller près de Milan et le livrer ensuite au Royaume-Uni.

Quatre autres prévenus avaient déjà été condamnées à des peines de longues durées. Les deux dirigeants du trafic à 27 et 20 ans, le conducteur du camion à plus de 13 ans et un quatrième homme à 18 ans.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Zeebrugge (c.f. Bruges)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde