L’Hôpital Civil Marie Curie certifié Stroke Centre par l’European Stroke Organisation

Un travail d’équipe.
Un travail d’équipe. - C.H.

Chaque année, plus de 600 personnes victimes d’un accident vasculaire cérébral sont traitées à la « Stroke Unit » de l’Hôpital Civil Marie Curie où une permanence de soins est assurée 24 heures sur 24 par un neurologue de garde et un neuroradiologue interventionnel. Le CHU de Charleroi s’est investi sur le terrain pour déployer les moyens humains et matériels afin que chaque patient puisse bénéficier à tout moment et rapidement de ces traitements, y compris des patients adressés par d’autres hôpitaux de la région.

«  À l’heure actuelle, en Belgique, on déplore encore le manque d’identification claire des centres capables d’assurer les soins de l’AVC, ce qui est pourtant indispensable pour adresser directement le patient vers l’hôpital le plus à même de lui offrir les traitements nécessaires, explique le Dr Anne Dusart, neurologue. L’idée d’obtenir la certification de l’ESO, qui est l’organisation scientifique européenne de référence pour les soins de l’AVC, a donc germé naturellement. Avec l’aide de la Cellule Qualité, nous avons lancé le projet à la fin 2020… en pleine pandémie. Le travail a consisté à réunir l’ensemble des acteurs qui interviennent tout au long du trajet de soins, depuis l’arrivée du patient aux urgences jusqu’à sa revalidation en post-hospitalisation. Nous avions déjà de très bonnes bases, mais cela a permis de reconnecter tous les intervenants pour réécrire et optimiser l’ensemble des procédures de prise en charge ».

De nombreux services mobilisés

L’équipe multidisciplinaire qui s’est mobilisée autour de ce projet rassemble du personnel médico-soignant de nombreux services tels que la Neurologie, les Urgences, la Radiologie interventionnelle, les Soins intensifs, la Neurochirurgie, la Chirurgie vasculaire, la Cardiologie, la Neuro-revalidation que les différents paramédicaux qui assurent la réadaptation et la revalidation (kinés, ergothérapeutes, logopèdes, neuropsychologues…).

Prendre en charge rapidement

Pour un patient souffrant d’un AVC, chaque minute compte : l’accès rapide à une structure spécialisée (Stroke Unit) permet de réduire la mortalité et le handicap. De plus, les traitements d’urgence comme la thrombolyse et la thrombectomie (visant à déboucher l’artère cérébrale obstruée) permettent aux patients, s’ils sont rapidement administrés, de récupérer rapidement leurs fonctions neurologiques.

Couvrant déjà une partie du Hainaut et du Namurois, le Stroke Centre de Marie Curie vient de franchir le cap des 500 thrombectomies cérébrales réalisées depuis 2015 (entre 85 et 90 par an). Il espère que cette certification lui permettra d’agrandir encore l’offre de soins pour les patients souffrant d’un AVC, mais également d’ouvrir de nouvelles pistes en termes de projets cliniques et scientifiques.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :province de Hainaut

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en CHARLEROI ET SA REGION