Fusion : la pétition analysée mercredi en séance plénière du Parlement wallon

Jacques Aubry, chef de file de la minorité.
Jacques Aubry, chef de file de la minorité. - J-P.L.

La fusion entre les communes de Bertogne continue d’alimenter les débats. Mardi, nous apprenions que Christophe Collignon, le Ministre des Pouvoirs locaux, confirmait que la pétition pour une consultation populaire, lancée par la minorité de Bertogne, était irrecevable en raison de problèmes administratifs liés aux documents sur lesquels ont été apposées les signatures.

En avril dernier, Jacques Aubry, le chef de file de l’opposition avait pris soin d’envoyer un dossier reprenant la chronologie des évènements ainsi que la pétition à la Région Wallonne. Le dossier a été transmis à Jean-Claude Marcourt, le président du Parlement Wallon, qui, selon nos confrères de l’Avenir, a jugé cette pétition recevable. Ces documents devaient être transmis à la séance plénière qui s’est tenue mercredi soir. Après quoi, ils devraient figurer à l’ordre du jour d’une prochaine réunion de la commission en charge des pouvoirs locaux.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG