Des peines de 36 mois de prison requises à l’encontre de deux trafiquants de drogue

Arrêtés à Brussels Airport.
Arrêtés à Brussels Airport. - Photonews

Leurs avocats ont demandé une certaine clémence. Le premier prévenu, un Néerlandais de 57 ans, a été interpellé le 27 février dernier à sa descente d’un vol en provenance de la République dominicaine. Après un test urinaire positif, un scanner a montré que l’homme avait 49 boulettes dans son estomac représentant 560 grammes de cocaïne. L’intéressé a expliqué avoir effectué le transport à la demande d’un ami et qu’il toucherait 4.000 euros.

«Il a un casier judiciaire vierge», a plaidé son avocat. «Il se rend compte qu’il a commis une erreur et que cela ne peut pas se reproduire. Nous demandons une peine avec sursis.»

Le deuxième homme a également été interpellé le 27 février, à son arrivée d’Addis-Abeba, en Éthiopie. Les douanes ont remarqué un double fond dans sa valise, qui s’est avérée contenir 1,9 kilo d’héroïne.

«Mon client vit en Italie depuis dix ans et s’est rendu au Nigeria pour les funérailles de sa mère», a expliqué la défense. «Là, un certain Peter lui a demandé d’amener cette valise en Italie. En échange, ledit Peter paierait les funérailles. Mon client soupçonnait qu’il y avait quelque chose dans la valise, mais ne savait pas quoi.»

Le tribunal rendra son jugement dans ces deux affaires le 20 juin.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers