Châtelet: bientôt l’ancienne décharge communale du «Chêne à l’image» sera assainie

Illustration
Illustration - Archives Sudinfo/JDC

Pour rappel, en 2006, la SPAQuE avait mené une première étude de caractérisation portant sur le site du Chêne à l’image et les résultats révélaient la présence de 160 000 mètres cubes de déchets. Parmi eux se trouvaient les déchets ménagers de la ville de Châtelet. Avant la création des intercommunales de collecte des déchets, on a tendance à l’oublier, chaque ville possédait son exutoire. À Châtelet, il se trouvait dans le bois. Dans les années 60, la ville y déversait ses déchets. Plus curieusement, la SPAQuE y a trouvé non seulement des déchets inertes, mais aussi des résidus liés à des déchets industriels.

Le député Ecolo Christophe Clersy a donc interrogé la Ministre.
Le député Ecolo Christophe Clersy a donc interrogé la Ministre. - BELGA

Le député Ecolo Christophe Clersy a donc interrogé la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier, sur les engagements de celle-ci concernant la réhabilitation du site et des actions à mener afin d’éviter les risques d’explosion ou de pollution des sols et des nappes phréatiques ainsi que sur le calendrier de travail concernant le site.

La ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier.
La ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier. - BELGA

En réponse à la question, la Ministre a indiqué que le site du « Chêne à l’image » à Châtelet faisait bel et bien partie des sept décharges qui seront assainies prochainement dans le cadre du Plan de Relance de la Wallonie. Une enveloppe budgétaire d’un peu plus de 16 millions d’euros est ainsi réservée pour les années budgétaires 2022-2024. Des collaborations entre le SPW et la SPAQuE sont mises en œuvre afin d’étudier la meilleure option pour assurer la maîtrise des impacts environnementaux du site tout en revalorisant ce terrain au profit de la biodiversité.

Concernant le calendrier des travaux, le SPAQuE est déjà au travail sur le site et y réalise une étude géophysique permettant de parfaitement connaître la répartition des zones de déchets en profondeur. La phase de chantier à proprement parler est prévue pour l’année 2023. « C’est un vrai soulagement pour les riverains d’apprendre que les travaux de réhabilitation vont enfin débuter en 2023. Cette décharge était une catastrophe environnementale sans nom qui existait depuis plus de 62 ans! » explique Patricia Vanespen, conseillère communale Ecolo à Châtelet qui s’était mobilisée à plusieurs reprises sur ce dossier.

« 16 millions d’euros consacrés à cette opération de réhabilitation, c’est évidemment utile mais ce n’est pas rien comme somme. Cela nous invite vraiment à redoubler de vigilance et à continuer à mettre en œuvre des balises pour que nous ne laissions plus aux générations futures des dettes environnementales telles que celle-ci » conclut Christophe Clersy

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Châtelet (Hainaut)Région wallonne

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en CHARLEROI ET SA REGION