Première édition de la Young Fest sur la Place de la Digue!

Cette grande fête marquera le début de l’été. (Illustration)
Cette grande fête marquera le début de l’été. (Illustration) - C.H.

Comme initié en 2019 avec le projet artistique en marge du passage du Tour de France (création d’une fresque géante réalisée par un collectif de Maisons des Jeunes), l’objectif est de créer un projet commun à un maximum de structures et de mouvements n’ayant pas l’habitude de travailler ensemble.

La Place de la Digue sera donc investie dès 14h l’après-midi, jusqu’à 1h du matin. Les Carolos auront l’occasion de participer à une scène ouverte, à des activités DJ, à jouer la première manche d’un tournoi interdistrict de panna soccer, de graffer, tester des jeux de réalité virtuelle, de s’initier à la danse hip-hop, au street-basket, au skate-board…

À partir de 16h ce n’est pas moins de 7 artistes et groupes qui s’enchaîneront jusqu’au début de la nuit, le tout emmené par un maitre de cérémonie bien connu dans le monde du hip-hop Carolo!

Karim Chaïbaï, Echevin de la Jeunesse.
Karim Chaïbaï, Echevin de la Jeunesse. - Pauline Schumacker

Karim Chaïbaï explique: « Dès le début de ma mandature, j’ai réalisé qu’il n’existait pas d’événement structurant rassemblant les secteurs de la jeunesse et de l’aide à la jeunesse dans leur globalité. Un véritable projet collectif. C’est pourquoi j’ai fait appel au Centre Ener’J, qui a travaillé avec notre Service Jeunesse, pour coordonner cette grande journée dédiée à la Jeunesse Carolo. Une journée pensée pour et surtout avec les jeunes fréquentant les structures participantes. Notre objectif est double, fédérer les forces vives et remettre les jeunes au centre d’un grand projet soutenu par la Ville de Charleroi. »

Travailler avec de telles institutions n’est pas un hasard car cela permet également de placer les jeunes au centre de l’organisation.

En effet, les Maisons des Jeunes et les AMO (Aide en Milieu Ouvert), entre autres, ont pour mission de mettre les 12-26 ans en projet tout en leur mettant à disposition les moyens dont elles disposent, afin de faciliter la réalisation de ceux-ci.

Il était donc tout à fait naturel que les jeunes eux-mêmes, participent aux réunions créatives et d’opérationnalisation de cette grande journée. Tout cela au même titre que les professionnels du secteur. Certains jeunes ont d’ailleurs suivi une formation de 5 jours en ingénierie sonore (MJ Music) et seront en charge de la sonorisation des concerts qu’ils auront programmés eux-mêmes ce jour-là.

Cette Young Fest 2022 sera résolument la fête de la jeunesse, par la jeunesse.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Charleroi (Hainaut)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en CHARLEROI ET SA REGION