Une nouvelle bâtonnière à la division hutoise du barreau de Liège-Huy

Me Marie Montluc.
Me Marie Montluc. - M.Gi.

Le 2 juillet 2020, le barreau de Huy approuvait le protocole de rapprochement avec celui de Liège. En septembre de la même année naissait donc le barreau unifié de Liège-Huy, qui a fêté ce week-end son deuxième anniversaire, dans le contexte du renouvellement de ses instances.

Lors des élections annuelles qui se sont tenues la semaine dernière, les membres de l’assemblée générale des avocats du barreau de Liège-Huy ont désigné le Bastognard Laurent Winkin, inscrit dès 2012 à Huy, à la direction de leur ordre.

Le nouveau bâtonnier prendra ses fonctions dès la rentrée judiciaire de septembre prochain. Il sera secondé, pour la division liégeoise du barreau, par le pénaliste Sébastien Olivier.

Âgée de 41 ans, Marie Montluc endossera, pour sa part, la fonction de batônnière de la division hutoise du barreau de Liège-Huy.

« Leadership féminin non genré »

Seules quelques femmes ont été désignées bâtonnières. Françoise Collard a occupé cette responsabilité à Liège de 1995 à 1997, avant Isabelle Tasset de 2017 à 2019. Colette Dehin a officié à Huy de 1982 à 1984, avant Marina Fabbricotti de 2012 à 2014.

Au barreau francophone de Bruxelles, l’avocate Marie Dupont est la toute première femme qui, élue la semaine dernière également, accèdera au bâtonnat.

«Comme l’a récemment écrit l’éditorialiste Mélissa Darré, la définition du leadership reste trop genrée. Celui-ci reste trop enfermé dans des codes virilistes. Je souhaite personnellement souscrire à un leadership féminin non genré dans l’écoute, l’humilité et l’interpersonnel», conclut Marie Montluc.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE HUY WAREMME