Un couple et un enfant échappent à l’incendie de leur maison à Marcinelle (photos)

Témoignage
Un couple et un enfant échappent à l’incendie de leur maison à Marcinelle (photos)

Ce jeudi aux alentours de 23h30, un incendie s’est déclaré dans une maison à appartements de la rue du Basson, à Marcinelle. À l’arrivée des pompiers de la zone de secours Hainaut-Est, ils ont constaté qu’une pièce située au premier étage était en proie aux flammes. Mais les occupants étaient déjà sortis de l’habitation.

« On dormait dans la chambre avec le fils d’une amie qui était resté dormir chez nous, un garçon de 5 ans », nous raconte l’occupante des lieux, qui louait là avec son mari. Si on avait pu penser dans un premier temps que l’incendie a été causé par un court-circuit dans un ventilateur laissé branché mais éteint, il n’en est semble-t-il rien, finalement. « Le garçon s’est levé durant la nuit et a joué avec un allume-gaz avec un jour. Il a allumé une petite flamme sur une peluche et l’a vite éteinte. Il s’est sans doute dit que c’était amusant et a recommencé mais là, le feu est devenu incontrôlable. Là, il a crié pour nous réveiller. On est sorti de la pièce mais, sur le moment, on était un peu en état de choc. On ne savait plus parler. » L’occupant des lieux a bien tenté de maîtriser l’incendie à coup de seau d’eau, en vain : les flammes ont totalement détruit la chambre à coucher et son mobilier avant de se propager à la salle de bain.

Ce jeudi vers 23h30.
Ce jeudi vers 23h30. - FVH

Malgré qu’il soit dévasté en voyant tous les dégâts, le couple est conscient qu’il s’en sort indemne.

Au rez-de-chaussée, un autre locataire a également vu une partie de son logement endommagée, non pas par les flammes cette fois mais par les eaux déversées par les pompiers pour éteindre l’incendie. « Je venais de tout mettre en couleur. J’ai déplacé quelques meubles, mais l’eau s’est infiltrée, les odeurs sont là et ça mettra des semaines avant de s’estomper… »

Les pompiers de Marcinelle, sous les ordres du lieutenant Jinda et du sergent Pierre Herin, sont intervenus avec un départ complet comprenant notamment une citerne, une autopompe et une échelle. Une ambulance a également été requise en prévention mais on ne déplore aucun blessé. Les logements restent inhabitables… « On va être hébergés chez des proches pour commencer. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Marcinelle (c.f. Charleroi)Charleroi (Hainaut)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en FAITS DIVERS