La ponctualité des trains en progrès en juillet

La ponctualité des trains en progrès en juillet
Belga

En juin, cette ponctualité n’avait été que de 88,2% seulement, soit son plus mauvais résultat cette année. En juillet 2021, elle avait atteint 94,6%.

Selon Infrabel, 45,9% des retards sont dus à des tiers (personnes sur les voies, accidents de personne et collisions) et 37% à la SNCB.

En juillet de cette année, on a dénombré 3.546 trains partiellement ou totalement supprimés. En proportion, cela représente 3,7% des trains, contre 4,2% en juillet 2021. En juin, il y en avait eu 3.867 (3,9%).

Près de la moitié (47,3%) des trains supprimés en juillet trouve leur origine auprès de la SNCB, notamment pour manque de personnel. Quelque 38% des annulations sont dues à des tiers, tandis que 11% sont imputables à Infrabel.

Un problème de signalisation sur la ligne 36 à Bruxelles-Nord le 15 juillet a notamment conduit à 138 suppressions de trains, et 9.020 minutes de retard.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale) Nord

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde